Les moutons vont à l'abattoir. Ils ne disent rien, et ils n'espèrent rien. Mais du moins, ils ne votent pas pour le boucher qui les tuera et pour le bourgeois qui les mangera. Plus bête que bête, plus moutonnier que les moutons, l'électeur nomme son boucher et choisit son bourgeois. Il a fait des révolutions pour conquérir ce droit.

Octave Mirbeau, La grève des électeurs (1888)

H. Krazucki ancien secrétaire général de la CGT

Rien ne fait plus de mal aux travailleurs que la collaboration de classes. Elle les désarme dans la défense de leurs intérêts et provoque la division. La lutte de classes, au contraire, est la base de l’unité, son motif le plus puissant. C’est pour la mener avec succès en rassemblant l’ensemble des travailleurs que fut fondée la CGT. Or la lutte de classes n’est pas une invention, c’est un fait. Il ne suffit pas de la nier pour qu’elle cesse :
renoncer à la mener équivaut pour la classe ouvrière à se livrer pieds et poings liés à l’exploitation et à l’écrasemen
t.


Mikis Théodorakis

"Si les peuples d’Europe ne se lèvent pas, les banques ramèneront le fascisme"

Seul les poissons morts vont dans le sens du courants ...

Jean Jacques Rousseau :

« Le premier qui, ayant enclos du terrain, s’avisa de dire : « Ceci est à moi » et trouva des gens assez simples pour le croire fut le vrai fondateur de la société civile… Gardez-vous d’écouter cet imposteur, vous êtes perdus si vous oubliez que les fruits sont à tous et que la terre n’est à personne…Quand les héritages se furent accrus en nombre et en étendue au point de couvrir le sol entier et de se toucher tous, les uns ne purent plus s’agrandir qu’aux dépens des autres… De là commencèrent à naître la domination et la servitude »

Jean Jaurès

«Quand les hommes ne peuvent changer les choses, ils changent les mots»

Maximilien Robespierre, 1789

" Nul n'a le droit d'entasser des monceaux de blé
à côté de son voisin qui meurt de faim".



RÉSISTER,LUTTER , CONSTRUIRE

RÉSISTER,LUTTER , CONSTRUIRE
Les générations futures ne nous pardonneront pas d'avoir laisser faire

Un blog pour une idée

Une idée maitresse me guide pour construire ce blog : mettre l'Homme au centre de toutes les préoccupations, reconquérir la dignité perdue, travailler pour un monde Humain, au delà de toutes considérations tendancieuses, pour moi seul compte ,l'humanisme , le combat contre l'exploitation de l'homme par l'homme pour le profit ,une priorité absolue ; pour moi et tous ceux qui luttent, l'être humain et son environnement sont le socle de toutes revendications,
L' Homme doit être le but et l'argent l'accessoire d'échange et rien d'autre
"la terre nous l'empruntons à nos enfants ,nous ne l'héritons pas de nos parents"
Afin d'éviter des attaques au dessous de la ceinture par des gens dont le seul but est d'exister en supprimant les autres, je me vois obliger de mettre en place une modération des commentaires: bien sur il ne s'agit pas de supprimer le débat démocratique , mais il est ors de question de salir les gens pour le plaisir de faire du mal , simplement parce que l'on critique l'action du pouvoir de l'argent , ceux qui respecteront l'être humains continueront comme par le passé à s'exprimer .
Et oui l’extrême droite a pris des ailes et ce blog n'est pas à son service , soyez tous sur vos gardes et prenez garde à vous

Geronimo sur son lit de mort ; d'une terrible actualité

Quand le dernier arbre aura été abattu,
Quand la dernière rivière aura été empoisonnée,
Quand le dernier poisson aura été péché,
Alors, on saura que l’argent ne se mange pas.


Hugo Chavez.

"Si le climat était une banque, les pays riches l’auraient déjà sauvé"

Préambule du texte de la Constitution de l'OIT, Organisation internationale du Travail,1919

"une paix universelle et durable ne peut être fondée que sur la base de la justice sociale"

vendredi 26 février 2010

Un chemin ou transpire encore la sueur des hommes

 Le chemin de la mâture(photo du haut) est un sentier taillé dans la roche à flan de montagne , construit par les hommes condamnés ,aux travaux forcés ou des hommes cherchants du travail,très mal payés, beaucoup sont morts , tués par les roches , les explosions , et de soif ,de faim  finalement de l'exploitation extrême de ces hommes, ce chemin avait été conçu pour transporter les grand arbres servant à la construction des mats des bateaux de la flotte royale , il est situé sur le GR 10 dans les Pyrénnées occidentales  au pied de ce chemin on trouve le fort du Portalet(photo du bas) ou avait été enfermés les opposants politiques au régime de Vichy  puis Pétain à la  fin de la guerre

jeudi 25 février 2010

Cette photo de texte a été écrite par un ancien salarié d'OPA ,il nous donne une idée de ce milieu fermé ou les élus ne sont pas sans petits travers que paient très cher les paysans sociétaires

Cliquez  sur l'image pour l'agrandir
 Ce texte écrit par une personne courageuse , car il faut du courage pour s'opposer à un système huilé qui sous couvert de servir l'agriculture et les paysans se sert finalement lui même! Merci à cette personne qui nous éclaire sur les travers de ces responsables qui appliquent cette maxime "charité bien ordonnée commence par soi même"


mercredi 24 février 2010

Les retraites , ou la dictature du mental par la desinformation


SM > PAS DE RETRAITE DANS TA TETE > 01/2010
envoyé par sebmusset. - L'info video en direct.

Quand des sujets sérieux sont traité par l'humour et quel humour!


Les politiques : à la retraite !
envoyé par franceinter. - Gag, sketch et parodie humouristique en video.

Les retraités : un combat pour la dignité

Aujourd'hui c'est les retraités qui descendent dans la rue . Il y a de quoi , nous sommes au 21 eme siècle , ,l'état fait des cadeaux inimaginables aux plus riches :15 milliards aux plus riches  selon Sarko c'est de cette façon que l'on récupère des richesses ! , je rappelle les 10 milliards prêter aux banques l'an derniers et cela pour faire redémarrer l'économie ! Ha!oui
.Nous sommes sur la vraie descente vers une crise profonde jamais vue , car contrairement à ce que disent les responsables de droite comme d'ailleurs des sociaux démocrates la vraie crise est devant nous , certains analystes l'annonce pour le deuxième semestre 2010 d'autres notamment les employés des banques pensent que l'on va s'enfoncer ainsi jusqu'en 2013!
Pendant ce temps les anciens n'ont pas attendu cela pour vivre dans la misère , quatre millions touchent moins de 900 € par mois , nos retraites agricoles , en moyenne , se situent environ à 150 € au dessous du seuil de pauvreté , autour de 750€!
Je rappelle un chiffre aux USA les traders vont toucher 17 % de plus qu'en 2007 soit 20 milliards de bonus.
C'est exactement pareil en France , regardez le directeur de EDF qui avec son salaire de Véolia va empocher 2 millions!
Les retraités ont raison de se battre :si c'est une bataille pour leur revenu, c'est aussi une bataille pour la dignité humaine, c'est aussi et surtout une lutte pour les droits de l'homme
Partout ou les hommes vivent dans la misères les droits de l'homme sont violés

mardi 23 février 2010

Et si tout cela nous ramenait à des Jacqueries , faute de repère?

 ce papier est tiré d'un très bon cite "hérodote. net"





21 mai 1358
La Grande Jacquerie du 21 mai 1358, cent paysans du
Beauvaisis s'attaquent aux châteaux de leur région, violant et tuant les habitants, brûlant les demeures. Leur révolte s'étend très vite à la paysannerie du bassin parisien.
C'est la plus grande des «jacqueries» qui ont ensanglanté les campagnes françaises au Moyen Age. Ces révoltes sont ainsi nommées d'après l'appellation de Jacques ou Jacques Bonhomme donnée aux paysans.
Les révoltés figurent parmi les paysans aisés de l'une des régions les plus riches d'Europe.
Depuis l'épidémie de peste qui a ravagé l'Occident dix ans plus tôt, ils sont en situation de mieux faire valoir leurs droits car les seigneurs sont partout en quête de main-d'oeuvre pour remettre en culture les terres abandonnées.
La Grande Jacquerie survient peu après que les chevaliers français aient été écrasés par les Anglais à Poitiers. 
 Le roi est prisonnier à Londres tandis que Paris est sous la coupe d'Étienne Marcel, le prévôt des marchands.
Les paysans ne supportent pas que les nobles, qui ont lâchement fui devant les Anglais, fassent maintenant pression sur eux pour leur extorquer de nouvelles taxes.
Ceux-ci n'en écrasent pas moins les Jacques à Clermont-sur-Oise le 10 juin 1358.
Les chefs des révoltés sont impitoyablement torturés et exécutés. En dépit de ce drame, les révoltes paysannes se renouvelleront les années suivantes, notamment en Angleterre, en 1381, avec Wat Tyler, et en Hongrie

un bon rire c'est bon pour le moral !!!!!!!!!!! un peu grivoise mais çà fait du bien

lundi 22 février 2010

Ha!Les pauvres riches , l'impôt toujours l'impôt!

L'entête d'un article de Damon :Sans commentaires!





USA : En 2007, les 400 plus hauts revenus ont gagné en moyenne 945 000 dollars par jour

Leçon de libéralisme : aux Etats-Unis, le gain moyen des 400 plus hauts revenus a augmenté de 36% en 2007, pour atteindre 345 millions de dollars, contre 263 en 2006. Ensemble, ces 400 ménages ont perçu 185 milliards de dollars, chiffre comparable au PIB du Chili. Depuis 1993, les revenus de cette tranche ont été multipliés par 8 en dollars courants. Et le taux d’imposition
effectif est passé de 29% en 1995 à 16,6% en 2007. Les trois quarts de ces gains proviennent de plus values. --- Note de bas de page sur la rémunération et l’accumulation du capital : « si un seul franc (de 1914) avait été placé à 5 % et à intérêts composés au début de l’ère chrétienne, il fournirait aujourd’hui à chaque habitant de la planète sept lingots d’or d’un volume égal à celui du globe terrestre. » - Jacques Duboin - Les Yeux Ouverts, 1955.
Par Andre Damon, WSWS, 20 février 2010

Silence on assassine!


 Les grands médias occultent toujours la découverte de fosses  communes anonymes découvertes en Colombie , comme quoi les être humains n'ont pas tous la même valeur .
 Cette censure écoeurante  l'est plus encore quand on connait la voracité  qu'on ces mêmes médias à pourchasser les faux pas , ou à diffuser les scoups tronqués sur Fidel Castro , Chavez ..........
 En attendant des milliers de morts se désagrègent en terre Colombienne  et personne ne s'émeut de ces massacres odieux , de ces crimes contre l'humanité , les USA ne sont pas regardant et détourne la tête , peut être y a t'il de la CIA dans l'air?
En attendant des familles souffrent de ces crimes impunis,  de ces êtres chers disparus , ET IL FAUDRAIT SE TAIRE !

dimanche 21 février 2010




Nous vivons dans une société agressive , une société dangereuse , mais pas par les « loubards des citées », non, mais bien par les patrons du CAC 40, par les financiers de tout poils pour qui un Euros vaut mieux qu'une vie , pour qui un compte en banque mérite mieux qu'une famille .
  Tous ceux qui travaillent ,qui portent sur leurs épaules la richesse de ce pays, de cette planète, le savent bien ,tous , nous sommes victimes de ce harcèlement quotidien ,de cette pression qui devient tous les jours de plus en plus insupportable .
C'est d'abord diffuses , sous jactentes , puis petit à petit , ces chaines se précisent , se dévoilent , il devient impossible de reculer , comme si ce que vous vivez , c'est vous qui l'aviez décidé , vous qui en êtes l'acteur sans le vouloir ; le harcellement , devient tellement fort que beaucoup plongent dans une espèce de fatalisme culpabilisant ,et peu à peu la dépression prend le dessus , cette maladie trouve là un terrain favorable pour évoluer ;les suicides nombreux dans tous les secteurs hélas, valident mon analyse .
C'est une méthode de gouvernement , c'est une méthode de diriger les hommes , en entreprise , comme en agriculture , on peut parler d'une forme avancée d'aliénation au pouvoir de l'argent , au point que ceux qui ne s'en sortent pas sont mis à l'index , même si officiellement , on les plaint.
Les gens qui réagissent sont présentés comme des intrus , des gens peu fréquentables , et on va s'employer à les rendre peu crédibles , si possible incompétents , c'est très difficile de s'imposer et de prouver ce harcellement ; tellement celui ci est bien emballé , tellement il semble être une loi de vie , les exemples sont légions ,  banalisés au point que ce mode de contrôle devient une méthode vulgarisée , que plus personne ne dénonce et devient notre quotidien .

Ce que j'appelle le Harcellement quotidien est très bien décrit Par Albert Jacquard dans une préface à un livre de Marieke Aucante: L'arbre de la Liberté.

« Paul Valérie nous en avertit: deux dangers menacent nos sociétés , le désordre et l'ordre .
Pour le désordre , nous sommes tous facilement d'accord; s'il s'installe , il détruit tout, il, annonce l'offensive de la mort; dès qu'il commence à se manifester , le Pouvoir avec l'acquiescement de tous ceux qui s'expriment , fait intervenir « les forces de l'ordre ».
L'ordre est beaucoup plus sournois; il se présente sous de beaux atours ; il flatte notre goût pour la tranquillité , mais s'il règne sans partage il est la victoire de la mort ; il est alors fort difficile de le
combattre , car les forces du désordre ne sont pas organisées.
Dans de multiples domaines, la dynamique sociale consiste en la recherche d'un équilibre entre l'un et l'autre . Malheureusement, le jeu n'est pas égal et l'ordre est trop souvent vainqueur avec l'aide de ceux qu'il va assujettir.
Bien souvent, le combat pour l'ordre n'est que le déguisement des comportements les plus générateurs de désordre. Ainsi les personnes ou les collectivités qui prétendent s'approprier les cadeaux que nous fait la nature sont fondamentalement les ennemis de l'ordre naturel de nos sociétés. Ces cadeaux font partie du patrimoine commun de l'humanité , que ce soit l'eau pure d'une source , l'air que nous respirons , le pétrole qui jaillit entre deux roches ou le gibier qui parcourt la forêt. Les pires désordres ont été provoqués par la prétention de certains de se les approprier, ainsi les propriétaires des forêts prétendant que les cerfs ou les sangliers leur appartenaient au même titre que les arbres et les étangs .
Ceux qui luttent contre ces excès devraient être regardés comme participant à un équilibre bénéfique. Le fou rappelant au roi qu'il est parfois dans l'erreur , comme le braconnier rappelant au prince que le gibier appartient à tous , sont les porte-parole de la raison . 
Hélas il leur arrivent d'être guillotinés..................................... »

Ni Dieu , ni Maitre !


Léo ferré - ni dieu ni maitre
envoyé par bisonravi1987. - Regardez plus de clips, en HD !

Léo Férré sur un poême d'Aragon


Leo Ferre - Il n' aurait fallu ( poème d' Aragon )
envoyé par bebop67. - Regardez la dernière sélection musicale.

samedi 20 février 2010

Espoir, le printemps montre le bout de son nez!

C'est par les clochettes de ces perce-neiges (à la porte de notre maison ) que le printemps encore loin montre le bout de son nez , même si l'hiver n'a pas dit son dernier mot , l'espoir revient avec les jours qui s'allongent, la lumière se fait plus insistante et les rayons du soleil commencent à réchauffer cette terre endormie.
  Un camarade en difficulté du centre de l'Allier vient de me transmettre une missive reçue cette semaine . Le GDS (groupement de défense sanitaire )de l'Allier composé exclusivement de professionnels , ne font pas de quartier :des agriculteurs s'en prennent aux paysans les plus faibles et dont des factures restent en souffrance et les trainent devant le tribunal .
 Ce sont les mêmes qui versent des larmes de crocodiles sur le sort peu enviable de l'agriculture , ha! démagogie quand tu nous tiens! Tous ceux qui seront contraints d'abandonnés suite à ces procédures dégueulasses , abandonneront des terres que des agri-managers s'empresseront de reprendre afin de grossir encore leur « exploitations » .
  Aujourd'hui 600 paysans sont menacés du fait de leur endettement , autant de terre qui iront grossir l'escarcelle des plus gros , vive le libéralisme !! 
  Existe t'il encore un peu d'humanité dans ce monde de rapace , on  peut se le demander


Un symbole universel


Gentioux n'est pas une commune comme les autres , cette commune de Creuse à 65 KM  au sud de Guéret et tout près de la ville d'Aubusson  dont le maire est un ami d'enfance Michel Moine (c'est lui qui me l'a fait découvrir)  ,en effet cette localité possède un des monument aux morts anti militatriste les plus forts. Un enfant , le point fermé montre cette inscription : Maudite soit la guerre , Michel m'explique que pendant longtemps les régiments qui passaient par là , avait l'ordre de tourner la tète afin de ne pas voir ce monument , et l'ignorer .
 Par ces temps de bouleversements perpétuels , aussi inutiles que sanguinaires , ce monument prend toute sa signification , un symbole universel de paix pour tous les peuples du monde .

jeudi 18 février 2010

La Colombie , combien de morts?


                 un des généraux arrêtés en 2008 


E n Colombie , l'abomination rejoint les régimes les plus sanguinaires  de Hitler , Pol Pot , comme le résultat des conflits en Palestine  , eu Irak , En Afrique , en Afghanistan  et ailleurs encore , monde sanguinaire .
 La Colombie et ses paramilitaires s'octroient une  place de choix dans le Hit parade de la barbarie avec cette découverte ,au sud de Bogotá ,dans un village du nom de La Macaréna ( qui évoque pour nous plus la fête que la misère)d'une fausse commune Anonyme de plus de 2000 cadavres  entassés en ce lieu depuis 2005, c'est  plus de 30 000 morts avoués par les paramilitaires entre 1980 et 2000 .
 Une barbarie sans nom , un pogrom , un ......... les mots me manquent . A tous ces martyrs , à toutes ces familles brisées ,ce modeste hommage avec un poême de Paul Elouard  :
                            AVIS
                    La nuit qui précéda sa mort
                    Fut la plus courte de sa vie
                    L'idée qu'il existait encore
                    Lui brûlait le sang aux poignets
                    Le poids de son corps l'ecoeurait
                    Sa force le faisait gémir
                    C'est tout au fond de cette horreur
                    Qu'il a commencé à sourire
                     Il n'avait pas UN camarade
                     Mais des millions et des millions
                     Pour le venger il le savait
                     Et le jour se leva pour lui

mercredi 17 février 2010

Lu dans le grand soir ;pas tout à fait le discourt de la presse officiel !


Le Dalaï Lama et Obama. La rencontre entre deux Prix Nobel du mensonge.

Domenico LOSURDO
C’est en Asie que le caractère agressif de la nouvelle présidence états-unienne émerge dans toute sa clarté. Il ne s’agit pas seulement du fait que la guerre en Afghanistan a été étendue au Pakistan, avec un recours aux avions sans pilotes (et sa suite de « dommages collatéraux) nettement plus massif qu’à l’époque de l’administration Bush junior. C’est surtout ce qui arrive à Taïwan qui est significatif. [...] Voici qu’au moment opportun entre de nouveau en scène Sa Sainteté qui, avant même de mettre les pieds aux Usa, bénit à distance le marchand de canons qui siège à la Maison Blanche. Mais le Dalaï Lama n’est-il pas universellement connu comme le champion de la non-violence ?
La nouvelle est à présent officielle. Sous peu le Dalaï Lama sera reçu par Obama à la Maison Blanche. La rencontre entre ces deux âmes jumelles était inévitable : à vingt ans d’écart l’un de l’autre (1989 et 2009), tous les deux ont reçu le Prix Nobel pour la paix, et tous les deux ont reçu cette distinction ad maiorem Dei gloriam, ou, pour plus d’exactitude, pour la plus grande gloire de la « nation élue » par Dieu. 1989 était l’année où les Usa obtenaient le triomphe dans la guerre froide et s’apprêtaient à démanteler l’Union soviétique, la Yougoslavie et aussi – comme ils l’espéraient - la Chine. Dans ces conditions, celui qui allait être couronné champion de la paix ne pouvait être que le moine intrigant qui depuis trente ans déjà, encouragé et financé par la CIA, se battait pour détacher de la Chine un quart de son territoire (le Grand Tibet).
En 2009, la situation avait radicalement changé : les dirigeants de Pékin étaient arrivés à éviter la tragédie qu’on voulait infliger à leur pays ; au lieu d’être renvoyés aux décennies terribles de la Chine, opprimée, humiliée et souvent condamnée en masse à la mort par inanition, à la « Chine crucifiée » dont parle les historiens, un cinquième de la population mondiale avait connu un développement prodigieux, tandis que s’avéraient clairement le déclin et le discrédit qui frappaient la superpuissance solitaire qui en 1989 avait cru avoir le monde dans ses mains. Dans les conditions qui avaient émergé en 2009, le Prix Nobel pour la paix couronnait celui qui, grâce à son habileté oratoire et sa capacité de se présenter comme un homme nouveau et venant d’en bas, était appelé à redonner quelque lustre à l’impérialisme étasunien.
En réalité, la signification authentique de la présidence Obama est à présent sous les yeux de tous. Il n’est de zone au monde dans laquelle ne se soient pas accentués le militarisme et la politique de guerre des USA. Dans le Golfe Persique a été envoyée une flotte, équipée pour neutraliser la riposte possible de l’Iran aux bombardements sauvages qu’Israël prépare fébrilement grâce aussi aux armes fournies par Washington. En Amérique Latine, après avoir encouragé ou promu le coup d’état au Honduras, Obama installe sept bases militaires en Colombie, relance la présence de la IVème flotte, profite de l’urgence humanitaire en Haïti (dont la gravité est aussi la conséquence de la domination néocoloniale que les USA y exercent depuis deux siècles) pour occuper massivement le pays : avec un déploiement de forces qui est aussi un lourd avertissement aux pays latino-américains. En Afrique, sous prétexte de combattre le « terrorisme », les USA renforcent leur dispositif militaire par tous les moyens : sa tâche réelle est de rendre le plus difficile possible l’approvisionnement en énergie et matières premières dont la Chine a besoin, de façon à pouvoir l’étrangler au moment opportun. En Europe même, Obama n’a pas du tout renoncé à l’expansion de l’OTAN à l’Est, et à l’affaiblissement de la Russie ; les concessions sont formelles et ne visent qu’à isoler le plus possible la Chine, le pays qui risque de mettre en question l’hégémonie planétaire de Washington.
Oui, c’est en Asie que le caractère agressif de la nouvelle présidence états-unienne émerge dans toute sa clarté. Il ne s’agit pas seulement du fait que la guerre en Afghanistan a été étendue au Pakistan, avec un recours aux avions sans pilotes (et sa suite de « dommages collatéraux ») nettement plus massif qu’à l’époque de l’administration Bush junior. C’est surtout ce qui arrive à Taïwan qui est significatif. La situation allait s’améliorant nettement : entre la Chine continentale et l’île, les contacts et les échanges ont repris et se développent ; les rapports entre le Parti Communiste Chinois et le Kuomindang ont été rétablis. Avec la nouvelle vente d’armes, Obama veut atteindre un objectif bien précis : si vraiment on ne peut pas démanteler le grand pays asiatique, du moins faut-il en empêcher la réunification pacifique.
Et c’est en ce point là qu’annonce son arrivée à Washington une vieille connaissance de la politique du containment et du démantèlement de la Chine. Voici qu’au moment opportun entre de nouveau en scène Sa Sainteté qui, avant même de mettre les pieds aux USA, bénit à distance le marchand de canons qui siège à la Maison Blanche. Mais le Dalaï Lama n’est-il pas universellement connu comme le champion de la non-violence ? Je me permets, à propos de cette manipulation raffinée, de renvoyer à un chapitre de mon livre (La non-violence. Une histoire hors du mythe), que l’éditeur Laterza (Bari-Rome, NdT) sortira en librairie le 4 mars prochain . Pour le moment je me borne à anticiper un seul point. Des ouvrages ayant pour auteur ou co-auteur des ex-fonctionnaires de la CIA révèlent une vérité qui ne doit jamais être perdue de vue : la non-violence est un « écran » (screen) inventé par le département des services secrets étasuniens majoritairement engagé dans la « guerre psychologique ». Grâce à cet « écran », Sa Sainteté était plongé dans une aura sacrée, alors que depuis longtemps, après sa fuite hors de Chine en 1959, il a promu au Tibet une révolte armée, alimentée par les ressources financières massives, par la puissante machine organisatrice et multi médiatique et par l’immense arsenal états-uniens ; révolte qui a cependant échoué à cause du manque d’appui de la part de la population tibétaine. Il s’agissait d’une révolte armée – écrivent encore les ex-fonctionnaires de la CIA - qui a permis aux USA d’accumuler de précieuses expériences pour les guerres en Indochine, c’est-à-dire pour des guerres coloniales – c’est moi qui ajoute, cette fois - qui sont à ranger parmi les plus barbares du XXème siècle.
Maintenant, le Dalaï Lama et Obama se rencontrent. C’était dans la logique des choses. Cette rencontre entre les deux Prix Nobel du mensonge sera plutôt affectueuse comme seule peut l’être une rencontre entre deux personnalités liées entre elles par des affinités électives. Mais elle ne promet rien de bon pour la cause de la paix.
Domenico Losurdo
NdT : Domenico Losurdo enseigne l’histoire de la philosophie à l’Université d’Urbino. Il dirige depuis 1988 la Internationale Gesellschaft Hegel-Marx für dialektisches Denken, et est membre fondateur de l’ Associazione Marx XXIesimo secolo « Rievoluzione »
Article original sur le blog de l’auteur : www.domenicolosurdo. it
Traduit de l’italien par Marie-Ange Patrizio
URL de cet article
http://www.legrandsoir.info/Le-Dalai-Lama-et-Obama-La-rencontre-entre-deux-Prix-Nobel-du-mensonge.html

mardi 16 février 2010

La vie d'un paysan se mélange à la vie tout court



 Le paysannerie depuis des  millénaires modèlent les paysages , les pays sont la résultante de millénaires d'action humaine, en Asie  c'est surtout le travail en terrasse  , en Afrique c'est la bataille pour l'eau , dans d'autres pays au contraire c'est le surplus d'eau que les paysans combattent , avec des moyens naturels . 
 Le végétal s'améliore aux rythmes des générations , pour que l'homme et le végétal  vivent  au crochet de l'un et de l'autre , la plante pour se pérenniser , l'homme pour se nourrir ;  l'animal domestique lui aussi a connu beaucoup d'évolution , tout cela en rapport avec l'homme et l'environnement .....

Sauf que depuis plus de 60 ans c'est à dire RIEN a l'échelle de l'humanité , les hommes ont décidés de tout bouleverser ,au nom du profit , en fait tout a commencé avec l'arrivée du pétrole et de la mécanisation  , le moyen de faire du profit s'est imposée comme la loi incontournable, un nouveau "métier" est alors né celui d'"agriculteur";LA SYMBIOSE  AVEC LE   VIVANT MEURT  AVEC LES  PAYSANS , le rentable ,la croissance à tout prix s'imposent ,  la dictature de l'argent fait son oeuvre et quelle oeuvre!  

 Ce qui est sûr , c'est que la terre ne supportera pas 50 ans de plus ce régime infernal , qu'adviendra t'il de cette terre, de ce vivant si précieux , de cet équilibre aussi subtil que précaire , que restera t'il de ces millénaires de travail de fourmis , de cet entassement de compétences et d'expériences .
 Beaucoup trouveront  ce papier insupportable illisible , et peut être tout simplement incompréhensible .
Pourtant , réfléchissons au travail de ces générations passées , bafouées par les règles du capital ultra-libéral  et de ces paysages défigurés , de cette terre violée , de cette terre qui souffre , que restera t'il de ces 50 cm de terre arable qui sera détruite en à peine 100 ans sur une vie de milliers de millénaires! Tout cela pour de l'argent pour ce moyen d'échanger , qui devenu le but ultime , détruit , écrase  tout et en premier lieu la vie,simplement la vie ,mais LA VIE .






dimanche 14 février 2010

Une chanson de JEAN FERRAT (NUIT ET BROUILLARD)sur des images des camps de concentrations , c'est l'histoire et pourtant........




 Certaines images peuvent choquer les gens sensibles et les enfants .

L'histoire des camps loin d'être oubliée doit au contraire être rabâchée , les Hommes se montrent souvent d'une cruauté insupportable , par exemple que s'est il passé en Bolivie , que se passe t' il ou que s'est il passé en Palestine , en Irak, en Afghanistan..........et ailleurs.
 L'Humanisme est un combat de chaque instant.

Un discourt qui dérange , qui démonte tous les discours des politiques officels


Un ex-chef de la DGSE: "Al Qaida est mort en 2002"
envoyé par ReOpen911. - Regardez les dernières vidéos d'actu.

samedi 13 février 2010

UNE ARTISTE CHINOISE CENSURÉE

          C'est le site rue 89 qui relaie l'histoire et cette photo du travail de l'artiste!


Une artiste chinoise vient d'être censurée  .............en FRANCE  , son message dérangerait il?
 L'on ne manquera pas à l'avenir comme par le passé de dénoncer les censures dans le monde !!
 La liberté fout le camp en France et nos frontons de Mairie deviennent au fil du temps de plus en plus obsolète  , grave seulement grave ? 
Non , c'est la République que l'on  grignotent  de  jour en jour

vendredi 12 février 2010

Ha! si tous les pauvres s'y mettraient

Après la crise dite financière , qui en réalité était à l’instigation des grands manias de la finance ( rappelons nous au début du 20eme siecle l’origine de la fortune des Rockefeller ) , les banques n’étant au final qu’instrumentalisées pour les besoins de la cause, des outils de la haute finance qui d'ailleurs n’a rien perdu ,au contraire ! , .
Ceux qui vont perdre réellement ,ce sont les peuples ;la crise est devant nous ,crise sociale , humaine  et  du fait même du régime en place, à savoir :asseoir l’ensemble de la société mondiale sur l’argent dette ,le grand capital se dévoile et devient cette machine infernale ; alors que la seule richesse qui vaille reste le travail , la richesse humaine et sa capacité à engendrer la production de ses besoins.

En agriculture , les paysans paient l’addition , et la paie au prix fort, dans l’Allier aujourd’hui près de 600 exploitations sont en rupture de paiement , et sont condamnées selon les centres de gestions du département .
Ce chiffre effarant est historique , cette catastrophe économique , sociale et humaine reste sans équivalent dans l’histoire ,et si rien n‘est fait de concret , c’est plus 800 familles paysannes qui seront jetées à la rue sans indemnités , à cela s’ajoute 7 emplois par paysan évincé ce qui porte à 4200 emplois induits qui vont disparaître , cela peut paraître énorme et cela l’est, pourtant les pouvoirs publics font comme si cela allait bien , les techniciens de la DDAF sont bien conscients , pourtant le bateau continue à pendre l’eau et en plus comme dans toutes guerres ........
  Les règlements de compte sont légions et de temps en temps ,il n’est pas rare qu’un responsable syndical trop revendicatif ne voulant pas se couler dans le moule soit l’objet de représailles qui font chanceler ou même plonger l’exploitation familiale c’est le corollaire de tout conflit ; Ignoble ,certes , mais réel !.
Je n’ose même pas parler du pouvoir d’achat des retraités agricoles de 200€ au dessous du seuil de pauvreté .
Voilà le tableau que nous offre ce régime en Allier , comme ailleurs en France , ce régime capitaliste ultra-libéral qui décapite une société en détruisant son socle, celui qui la nourrit , c’est scandaleux , monstrueux mais reste la triste réalité .
Cette crise, pourtant, permet à une poignée de richissimes familles d’accroître encore leur fortune , ceux là même , qui , en France sont bénéficiaires du bouclier fiscal .

En effet , il est notoire que les riches doivent être encore plus riches si l’on veut qu’ils en donnent aux pauvres ! Les pauvres ont l ‘habitude être taxés , de souffrir , de servir d’excuses « ces chômeurs payés à rien faire » , « ces sans abris qui défigurent les centres villes » « ces bénéficiaires du RSA qui ne font rien pour s’en sortir » « ces paysans qui ne savent pas gérer , pas productifs, encore moins rentables ,en un mot ces bons à rien » ;ben voyons !
Discourt qui produit la pauvreté , l’exclusion, la faim , la misère, provoquant une telle détresse qu’elle en pousse au suicide .

Le discourt , on le connaît que trop , ce discourt ultra-libéral qui courre des ultra conservateurs aux sociaux démocrates ,ce discourt qui alimente l’individualisme, encourage le fatalisme , ce discourt destructeur , ce discourt qui discrédite le politique , en un mot ce discourt qui détruit la RÉPUBLIQUE !


MAIS GARE A LA REVANCHE…….QUAND TOUS LES PAUVRES S’Y METTRONT ! (J B Clément)

jeudi 11 février 2010

La neige .....toujours




 Ce midi en revenant du conseil de La FDSEA 03 ma passion a repris le dessus ; le soleil est là mais la neige toujours aussi gênante sur la route.................. mais c'est tout de même beau même si l'esprit est ailleurs 

Nelson Mandela un prisonnier politique d'un régime raciste


Il y a vingt ans ,Nelson Mandela  était libéré , le plus célèbre  combattant contre l'aparted  avec son parti ANC ,retrouvait la liberté, après vingt sept ans de prison en Afrique du Sud , il devenait un peu plus tard le premier président  noir de ce pays.

 J'étais jeune militant du PCF et nous portions tous le pins fabriqué pour  le PC  afin de dénoncer cette incarcération  ,Georges Marchais le portait toujours, je me rappelle bien ,c'était un bouton en cuivre à l'effigie de ce grand monsieur; les autorités françaises n'appréciaient pas et la gendarmerie un jour de manif m'avait demandé à quoi rimait ce "bouton"sur ma poitrine ; nous avions tort d'avoir raison trop tôt! 

mercredi 10 février 2010

Vivre , pourtant il faut vivre !


  A l'un  de nos derniers conseils ,des femmes , des hommes conscients de leur responsabilité

Combien de paysans ce soir doivent se la poser , combien  comprennent que leur métier s'en va vers une fin qu'ils n'ont pas voulu , et ces aides  dites Sarkozy , permettent de trier encore  , les capitalistes savent que  les plus humbles sont la plupart du temps la frange la plus revendicative du syndicalisme , il est vrai que ceux qui sont  sous le robinet , les plus gros ne souhaitent qu'une chose que la politique libérale continue encore et encore .

 Demain ,un conseil de la FDSEA03 va se tenir à Tronget dans une ambiance certes morose , mais les membres du conseil  iront chercher, au plus profond d'eux même, la force de se battre et continuer l'action , comme toujours dans ces moments là , les syndicalistes savent être extraordinaires ..

 Nous les responsables de la fédération iront chercher à ce conseil , la force , l'espoir , et  le courage de continuer . 
La bataille est terrible en ce moment et met tout le monde à rude épreuve, notamment les familles , les proches , mais aussi l'exploitation même des élus de notre syndicat , rien ne leur est épargné , certains responsables de l'équipe dirigeante à la chambre d'agriculture ont bien juré avoir notre peau et par n'importe quel moyen , mais y arriveront -ils .
.Je n'y crois pas : on tue les hommes , pas les idées


Suite.......

La neige a jouée les troubles fêtes et nombres de conseillers n'ont pas pu nous rejoindre , il faut dire que ce  matin , sur les  routes de l'Allier c'était du sport , n'empêche que les présents ont pris de nombreuses décisions ,je serai amené à y revenir. 
Car nous les ferons valider , quand le ciel daignera se monter plus clément.
 La mobilisation reste intacte voire  plus forte , les responsables s'alarment du climat économique actuel , la semaine dernière un paysan de 35 ans s'est donné la mort dans un canton voisin ,un de plus , un de trop et l'on nous dira après que tout va bien .
  Est ce que la crise se mesure en nombre de morts?En agriculture il faut croire que oui , ce sont des assassins qui nous gouvernent!


lundi 8 février 2010

Charonne, un crime d'état


C'était le 8 février 1962, ce jour là à l'appel du PCF , tous les défenseurs de la liberté dont plusieurs organisations de gauche et des syndicats dont la CGT une manifestation se déroulait notamment contre les attentats de l'OAS en Algérie.On a estimé à 70 000 le nombre de manifestants

La police de ce Papon tristement célèbre a donné la charge  au métro Charonne , le bilan est lourd 9 morts de la CGT, 8 étaient adhérents du PCF .

R Wintgens, S Martorelle,D Fery, JP Bernard,F Dewerpe, AC Godeau, E Lemarchand ,H Pina,M Pochard sont assassinés , ne les oublions pas .

dimanche 7 février 2010

Le grand soir publie un très bon article


 Le titre aurait pu être celui là: l'argent fait le pouvoir , ou le pouvoir de l'argent roi.

Il est peut être temps de réagir , non !

Etats-Unis : la prise de contrôle de la démocratie par les Corporations (In These Times)

Noam CHOMSKY
Désormais les dirigeants des corporations (*) pourront acheter directement les élections sans passer par des intermédiaires. La Cour Suprême des Etats-Unis vient d’augmenter considérablement le pouvoir d’une petite minorité de la population qui contrôle l’économie.
Le 21 janvier 2010 entrera dans l’histoire comme une journée noire pour la démocratie aux Etats-Unis et le début de son déclin.
Ce jour-là, la Cour Suprême des Etats-Unis a rendu un jugement qui précise que le gouvernement n’a pas le droit d’empêcher les corporations d’investir directement dans les élections – une décision qui affectera profondément la politique du gouvernement, aussi bien intérieure qu’extérieure.
Cette décision annonce un renforcement de la mainmise des Corporations sur le système politique des Etats-Unis.
Selon les éditorialistes du New York Times, la décision « frappe au coeur même de la démocratie » en « ouvrant la voie aux Corporations qui pourront consacrer leurs vastes trésoreries à noyer les campagnes électorales et intimider les élus à défendre leurs intérêts. »
Désormais les dirigeants des Corporations pourront acheter les élections directement, sans passer par des moyens indirects plus compliqués. On sait que les contributions des Corporations, parfois présentées sous des emballages complexes, peuvent faire basculer une élection et décider de la politique. La Cour vient d’augmenter considérablement le pouvoir d’une petite minorité de la population qui contrôle l’économie.
La « théorie d’investissement en politique » de l’économiste politique Thomas Ferguson est un très bon outil de prédiction de la politique à long terme du gouvernement. Cette théorie considère que les élections sont des occasions offertes au secteur privé pour nouer des alliances et investir dans la prise de contrôle de l’état.
La décision du 21 janvier ne fait que renforcer les moyens consacrés au sabotage de la démocratie.
Le contexte est très révélateur. Dans son exposé, le juge John Paul Stevens a admis que « depuis longtemps nous avons reconnu que les Corporations étaient protégées par le Premier Amendement » - l’article de la Constitution qui garantit la liberté d’expression, ce qui inclut le soutien de candidats aux élections.
Au début du 20eme siècle, les théoriciens et les tribunaux ont appliqué la décision de 1886 qui considère que les Corporations – ces « entités légales collectivistes » - ont les mêmes droits que les personnes physiques.
Cette attaque contre le libéralisme classique a été sévèrement condamnée par une espèce de conservatisme en voie de disparition. Christopher G. Tiedeman a décrit ce principe comme « une menace pour les libertés individuelles et pour la stabilité des états américains en tant que gouvernements populaires ».
Morton Horwitz écrit dans son histoire de la justice que le concept de personnification des Corporations a évolué lorsque le pouvoir s’est déplacé des actionnaires vers les dirigeants, pour finalement aboutir à la doctrine selon laquelle « les pouvoirs du conseil d’administration sont identiques à ceux de la corporation ». Quelques années plus tard, les droits des Corporations ont été étendus bien au-delà de ceux des personnes physiques, notamment par les mal nommés « accords de libre échange ». Selon ces accords, par exemple, si General Motors monte une usine au Mexique, elle peut exiger d’y être traitée comme n’importe quelle entreprise mexicaine (« traitement national ») – contrairement à un Mexicain fait de chair et de sang qui chercherait un « traitement national » à New York, ou même un minimum de respect pour les droits de l’homme.
Il y a un siècle, Woodrow Wilson, à l’époque un universitaire, a décrit une Amérique dans laquelle « un petit groupe d’hommes, » des dirigeants d’entreprises, « détiendraient un tel pouvoir de contrôle sur la santé et l’économie de leur pays » qu’ils en deviendraient « les concurrents directs du gouvernement ».
En réalité, ces « petits groupes » sont devenus de plus en plus des maîtres de gouvernements. Le dernier jugement rendu par la Cour Suprême leur offre encore plus de perspectives.
La décision du 21 janvier est tombée trois jours après une autre victoire des riches et puissants : l’élection d’un candidat Républicain Scott Brown en remplacement du feu sénateur Edward M. Kennedy, le « lion libéral » du Massachusetts. L’élection de Brown a été décrit comme un « soulèvement populiste » contre les élites libérales qui dirigent le gouvernement.
L’examen du vote raconte une toute autre histoire.
Le taux de participation a été élevé dans les beaux quartiers et faible dans les quartiers à majorité Démocrate. « 55% des électeurs républicains se sont déclarés « très intéressés » par l’élection, » a révélé un sondage du Wall Street Journal/NBC, « contre 38 % des Démocrates. »
Les résultats constituent donc bien un soulèvement, mais un soulèvement contre la politique du Président Obama : selon les riches, il n’en faisait pas assez pour les enrichir encore plus tandis que selon les pauvres, il en faisait justement trop dans ce sens.
La colère populaire est compréhensible, si on considère que les banques prospèrent, grâce aux sauvetage, alors que le taux de chômage a grimpé à 10%
Dans l’industrie, un travailleur sur six est sans emploi – le même niveau de chômage que pendant la Grande Dépression. Avec une financiarisation croissante de l’économie et un décroissement de l’industrie productive, les perspectives de retrouver les emplois perdus sont faibles.
Brown s’est présenté comme le 41eme vote contre l’assurance santé – c’est-à-dire la voix qui pouvait renverser la majorité du Sénat.
Il est vrai que le programme d’assurance santé d’Obama a été un facteur important dans l’élection du Massachusetts. Les titres des journaux sont corrects lorsqu’ils annoncent une désaffection du public pour ce programme.
Les sondages expliquent pourquoi : la loi ne va pas assez loin. Le sondage Wall Street Journal/NBC a trouvé qu’une majorité d’électeurs désapprouvaient la gestion de la santé à la fois par les Républicains que par Obama.
Ces chiffres confirment ceux de sondages nationaux récents. Respectivement 56% et 64% des sondés se sont déclarés en faveur de deux mesures importantes du projet d’assurance santé, mesures qui ont pourtant été abandonnées (« public option » et « Medicare buy-in at 55 » - NdT).
85% pensent que le gouvernement devrait avoir le droit de négocier le prix des médicaments, comme cela se pratique dans d’autres pays ; Obama a rassuré la Grande Industrie Pharmaceutique qu’il abandonnerait cette mesure.
Des larges majorités se sont déclarées en faveur des réductions de coûts, ce qui est logique : la santé coûte par habitant aux Etats-Unis environ le double que dans les autres pays industrialisés alors que sa qualité se situe tout en bas de l’échelle.
Mais une réduction des coûts ne peut pas être sérieusement envisagée lorsque les compagnies pharmaceutiques bénéficient de telles largesses, et que l’assurance santé se trouve virtuellement entre les mains d’un secteur privé déréglementé – un système coûteux particulier aux Etats-Unis.
La décision du 21 janvier pose de nouveaux obstacles sur le chemin d’une véritable assurance santé, ou d’une véritable politique de l’environnement ou de l’énergie. Le fossé entre l’opinion publique et le monde politique ne fait que se creuser. Et l’ampleur du coup qui vient d’être porté à la démocratie américaine est difficile à imaginer.
Noam Chomsky
Traduction le Grand Soir
(*) Le terme anglais de "corporation" a été - lâchement - traduit par "corporation", qui désigne généralement les grosses entreprises privées, sociétés anonymes, multinationales, etc...
URL de cet article
http://www.legrandsoir.info/Etats-Unis-la-prise-de-controle-de-la-democratie-par-les-Corporations.html

jeudi 4 février 2010

Haïti, un pays volé ,insulté

Haïti a longtemps été un réservoir d'esclave la France a longtemps été l'un de ses" clients" A tel point que lorsque Haïti a accédé à l'indépendance , la France a demandé des dommages et intérêts pour le manque à gagner!

 Et oui , aujourd'hui les descendants de ces esclavagistes font semblant d'aider un pays qu'ils ont participé à détruire , la nature s'est chargée de terminer le travail !

 Ces pauvres gens s'en remette à Dieu tellement les hommes les dégouttent , pauvres gens ils feront encore fausse route et leur calvaire est bien parti pour continuer encore , les USA après avoir envahi leur pays sous couvert d'aide humanitaire , les  avoir humilié , voir brutalisé , aujourd'hui ils refusent de continuer d'évacuer les blessés ! Cela couterait trop cher!

 Et nous , on se présentent toujours comme des gentils qui vont aider des pauvres , jusqu'à quand on va les prendre pour des idiots , jusqu'à quand on va leur offrir notre pitié ?

Je suis sûr qu'un jour viendra où les Haïtiens redresseront la tête , et ce jour là , les pays riches n'auront qu'a bien se tenir , car la soumission ne dure pas éternellement  , les peuples  des Caraïbes,  tous ensembles , inventerons leur avenir à la hauteur de leur espérance.

Média et mensonges ou quand ils se prennent les pieds dans le tapis!


CHAVEZ  "MEGA MENSONGES-MEDIATIQUES" SUR HUGO CHAVEZ.
envoyé par NANOUNIZ. - L'actualité du moment en vidéo.

mercredi 3 février 2010

La vie moderne tue , ou quand le profit décide à la place des Hommes


nos_enfants_nous_accuseront
envoyé par beloutte. - Regardez des web séries et des films.

 un film a regardé avec attention , plus vous cliquez sur le lien plus on a de chance de le voir sortir

lundi 1 février 2010

Le Bourbonnais Rural

 Un journal rural , un journal au service des paysans , un journal qui dérange !
Il est l'héritier de plus de cent ans de presse paysanne dans l'Allier depuis le journal du premier syndicat paysan  en 1904 ; si il a changé de titre , c'était seulement pour coller mieux au terrain , mais l'idée maitresse est restée la même , se rendre utile , informer le monde rural , en gardant un ligne éditoriale critique et constructive .
 Vilipendé par la chambre d'agriculture , voir insulté , aucun cadeau ne lui a été fait notamment depuis que la chambre est détenue par les ultralibéraux .
Le BR est devenue une voix objective et indépendante face au rouleau compresseur de l'agriculture productiviste et sectaire , il est le vecteur des nouvelles des communes rurales comme du syndicalisme revendicatif.
Je l'utilise souvent , la Fédération aussi bien sur , il est aussi notre voix et en ce sens ,il est précieux pour tous ceux qui militent pour une autre vision plus humaine des choses ; de tous les hebdomadaires de l'Allier, il est celui qui a le plus fort tirage avec de réels abonnés , ce qui n'est pas le cas de tous !
 Longue vie à ce titre , Merci et  bon courage à son équipe rédactionnelle , à Jean Paul  son rédacteur  en chef  et Didier son journaliste et toute l'équipe féminine sympathique  qui habille ce journal historique
Son adresse :  Le Bourbonnais Rural
                       BP 12
                       03630 DESERTINE