Les moutons vont à l'abattoir. Ils ne disent rien, et ils n'espèrent rien. Mais du moins, ils ne votent pas pour le boucher qui les tuera et pour le bourgeois qui les mangera. Plus bête que bête, plus moutonnier que les moutons, l'électeur nomme son boucher et choisit son bourgeois. Il a fait des révolutions pour conquérir ce droit.

Octave Mirbeau, La grève des électeurs (1888)

H. Krazucki ancien secrétaire général de la CGT

Rien ne fait plus de mal aux travailleurs que la collaboration de classes. Elle les désarme dans la défense de leurs intérêts et provoque la division. La lutte de classes, au contraire, est la base de l’unité, son motif le plus puissant. C’est pour la mener avec succès en rassemblant l’ensemble des travailleurs que fut fondée la CGT. Or la lutte de classes n’est pas une invention, c’est un fait. Il ne suffit pas de la nier pour qu’elle cesse :
renoncer à la mener équivaut pour la classe ouvrière à se livrer pieds et poings liés à l’exploitation et à l’écrasemen
t.


Mikis Théodorakis

"Si les peuples d’Europe ne se lèvent pas, les banques ramèneront le fascisme"

Seul les poissons morts vont dans le sens du courants ...

Jean Jacques Rousseau :

« Le premier qui, ayant enclos du terrain, s’avisa de dire : « Ceci est à moi » et trouva des gens assez simples pour le croire fut le vrai fondateur de la société civile… Gardez-vous d’écouter cet imposteur, vous êtes perdus si vous oubliez que les fruits sont à tous et que la terre n’est à personne…Quand les héritages se furent accrus en nombre et en étendue au point de couvrir le sol entier et de se toucher tous, les uns ne purent plus s’agrandir qu’aux dépens des autres… De là commencèrent à naître la domination et la servitude »

Jean Jaurès

«Quand les hommes ne peuvent changer les choses, ils changent les mots»

Maximilien Robespierre, 1789

" Nul n'a le droit d'entasser des monceaux de blé
à côté de son voisin qui meurt de faim".



RÉSISTER,LUTTER , CONSTRUIRE

RÉSISTER,LUTTER , CONSTRUIRE
Les générations futures ne nous pardonneront pas d'avoir laisser faire

Un blog pour une idée

Une idée maitresse me guide pour construire ce blog : mettre l'Homme au centre de toutes les préoccupations, reconquérir la dignité perdue, travailler pour un monde Humain, au delà de toutes considérations tendancieuses, pour moi seul compte ,l'humanisme , le combat contre l'exploitation de l'homme par l'homme pour le profit ,une priorité absolue ; pour moi et tous ceux qui luttent, l'être humain et son environnement sont le socle de toutes revendications,
L' Homme doit être le but et l'argent l'accessoire d'échange et rien d'autre
"la terre nous l'empruntons à nos enfants ,nous ne l'héritons pas de nos parents"
Afin d'éviter des attaques au dessous de la ceinture par des gens dont le seul but est d'exister en supprimant les autres, je me vois obliger de mettre en place une modération des commentaires: bien sur il ne s'agit pas de supprimer le débat démocratique , mais il est ors de question de salir les gens pour le plaisir de faire du mal , simplement parce que l'on critique l'action du pouvoir de l'argent , ceux qui respecteront l'être humains continueront comme par le passé à s'exprimer .
Et oui l’extrême droite a pris des ailes et ce blog n'est pas à son service , soyez tous sur vos gardes et prenez garde à vous

Geronimo sur son lit de mort ; d'une terrible actualité

Quand le dernier arbre aura été abattu,
Quand la dernière rivière aura été empoisonnée,
Quand le dernier poisson aura été péché,
Alors, on saura que l’argent ne se mange pas.


Hugo Chavez.

"Si le climat était une banque, les pays riches l’auraient déjà sauvé"

Préambule du texte de la Constitution de l'OIT, Organisation internationale du Travail,1919

"une paix universelle et durable ne peut être fondée que sur la base de la justice sociale"

dimanche 11 janvier 2015

une marche républicaine ? avec cette clique de requins dont le 1er ministre Israélien qui en est à 17 journalistes tués . Piree que ce que j'imaginais , et l'on me fera croire que c'est pour rendre hommage à des journalistes libertaires ? Bandes de salauds!



Près d'une cinquantaine de dirigeants d'Etats du monde ont confirmé leur présence, dimanche 11 janvier, à la manifestation en hommage aux victimes des attentats qui ont frappé la France, ainsi qu'un ensemble de personnalités politiques et religieuses française. En voici une liste non exhaustive. 
LES REPRÉSENTANTS POLITIQUES
L'ENSEMBLE DES AUTORITÉS RELIGIEUSES
  • Joël Mergui (président du Consistoire central israélite),
  • Moché Lewin (directeur exécutif de la Conférence des rabbins européens),
  • Roger Cukierman (président du Conseil représentatif des institutions juives de France, CRIF),
  • Mgr Stanislas Lalanne (évêque de Pontoise en région parisienne),
  • Mgr Pascal Delannoy (évêque de Saint-Denis, à la périphérie de Paris) au nom de la Conférence des évêques de France.
Le Conseil français du culte musulman (CFCM), instance représentative de l'islam de France, ainsi que l'UOIF (proche des Frères musulmans), ont appelé également « les citoyens de confession musulmane à rejoindre massivement » les marches. Le pape François sera, quant à lui, absent.
DES DIRIGEANTS EUROPÉENS
  • La chancelière allemande Angela Merkel,
  • le premier ministre britannique David Cameron,
  • le président du conseil italien Matteo Renzi,
  • le président du gouvernement espagnol Mariano Rajoy,
  • le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker,
  • le président du Parlement européen, Martin Schulz,
  • le président du Conseil européen Donald Tusk,
  • le chef du gouvernement danois Helle Thorning-Schmidt,
  • le chef du gouvernement belge Charles Michel,
  • le chef du gouvernement néerlandais Mark Rutte,
  • le chef du gouvernement grec Antonis Samaras,
  • le chef du gouvernement portugais Pedro Passos Coelho,
  • le chef du gouvernement tchèque Bohuslav Sobotka,
  • le chef du gouvernement letton Laimdota Straujuma,
  • le chef du gouvernement bulgare Boïko Borisov,
  • le chef du gouvernement hongrois Viktor Orban,
  • le chef du gouvernement croate Zoran Milanovic,
  • le premier ministre luxembourgeois Xavier Bettel,
  • le président roumain, Klaus Iohannis,
  • la première ministre danoise Helle Thorning-Schmidt,
  • la présidente de la Confédération suisse Simonetta Sommaruga,
  • le premier ministre suédois Stefan Löfven.
D'AUTRES DIRIGEANTS DU MONDE ENTIER
  • Le ministre de la justice américain Eric Holder représentera les Etats-Unis, les rumeurs évoquant la présence d'Obama ont été démenties par l'administration américaine,
  • le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou, son chef de la diplomatie, Avigdor Lieberman et son ministre de l'économie Naftali Bennett,
  • le président palestinien Mahmoud Abbas,
  • le roi de Jordanie Abdallah II et la reine Rania,
  • le ministre de la sécurité publique canadien Steven Blaney,
  • le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov,
  • la présidente du Kosovo Atifete Jahjaga,
  • le premier ministre albanais Edi Rama,
  • le premier ministre turc Ahmet Davutoglu,
  • le premier ministre géorgien Irakli Garibachvili,
  • le président ukrainien Petro Porochenko,
  • le premier ministre tunisien Mehdi Jomaa,
  • le ministre des affaires étrangères égyptien Sameh Choukry,
  • le président malien Ibrahim Boubacar Keïta,
  • le ministre des affaires étrangères des Emirats arabes unis, cheikh Abdallah ben Zayed Al-Nahyane,
  • le ministre des affaires étrangères algérien Ramtane Lamamra,
  • le président gabonais Ali Bongo,
  • le président nigérien Mahamadou Issoufou,
  • le président béninois Thomas Boni Yayi,
  • le président du Sénat australien et numéro 2 dans l'ordre protocolaire, Stephen Parry.
De nombreux autres pays ont prévu d'envoyer des représentants de leur diplomatie pour les représenter dimanche, à l'instar du Maroc ou du Brésil, représentés par leurs ambassadeurs respectifs à Paris.
Sera aussi à Paris le secrétaire général de l'OTAN Jens Stoltenberg, tout comme les dirigeants d'autres institutions internationales (Organisation internationale de la francophonie, Bureau international du travail, Ligue arabe).
  Les participants internationaux à la marche républicaine de dimanche.

Aucun commentaire: