Les moutons vont à l'abattoir. Ils ne disent rien, et ils n'espèrent rien. Mais du moins, ils ne votent pas pour le boucher qui les tuera et pour le bourgeois qui les mangera. Plus bête que bête, plus moutonnier que les moutons, l'électeur nomme son boucher et choisit son bourgeois. Il a fait des révolutions pour conquérir ce droit.

Octave Mirbeau, La grève des électeurs (1888)

H. Krazucki ancien secrétaire général de la CGT

Rien ne fait plus de mal aux travailleurs que la collaboration de classes. Elle les désarme dans la défense de leurs intérêts et provoque la division. La lutte de classes, au contraire, est la base de l’unité, son motif le plus puissant. C’est pour la mener avec succès en rassemblant l’ensemble des travailleurs que fut fondée la CGT. Or la lutte de classes n’est pas une invention, c’est un fait. Il ne suffit pas de la nier pour qu’elle cesse :
renoncer à la mener équivaut pour la classe ouvrière à se livrer pieds et poings liés à l’exploitation et à l’écrasemen
t.


Mikis Théodorakis

"Si les peuples d’Europe ne se lèvent pas, les banques ramèneront le fascisme"

Seul les poissons morts vont dans le sens du courants ...

Jean Jacques Rousseau :

« Le premier qui, ayant enclos du terrain, s’avisa de dire : « Ceci est à moi » et trouva des gens assez simples pour le croire fut le vrai fondateur de la société civile… Gardez-vous d’écouter cet imposteur, vous êtes perdus si vous oubliez que les fruits sont à tous et que la terre n’est à personne…Quand les héritages se furent accrus en nombre et en étendue au point de couvrir le sol entier et de se toucher tous, les uns ne purent plus s’agrandir qu’aux dépens des autres… De là commencèrent à naître la domination et la servitude »

Jean Jaurès

«Quand les hommes ne peuvent changer les choses, ils changent les mots»

Maximilien Robespierre, 1789

" Nul n'a le droit d'entasser des monceaux de blé
à côté de son voisin qui meurt de faim".



RÉSISTER,LUTTER , CONSTRUIRE

RÉSISTER,LUTTER , CONSTRUIRE
Les générations futures ne nous pardonneront pas d'avoir laisser faire

Un blog pour une idée

Une idée maitresse me guide pour construire ce blog : mettre l'Homme au centre de toutes les préoccupations, reconquérir la dignité perdue, travailler pour un monde Humain, au delà de toutes considérations tendancieuses, pour moi seul compte ,l'humanisme , le combat contre l'exploitation de l'homme par l'homme pour le profit ,une priorité absolue ; pour moi et tous ceux qui luttent, l'être humain et son environnement sont le socle de toutes revendications,
L' Homme doit être le but et l'argent l'accessoire d'échange et rien d'autre
"la terre nous l'empruntons à nos enfants ,nous ne l'héritons pas de nos parents"
Afin d'éviter des attaques au dessous de la ceinture par des gens dont le seul but est d'exister en supprimant les autres, je me vois obliger de mettre en place une modération des commentaires: bien sur il ne s'agit pas de supprimer le débat démocratique , mais il est ors de question de salir les gens pour le plaisir de faire du mal , simplement parce que l'on critique l'action du pouvoir de l'argent , ceux qui respecteront l'être humains continueront comme par le passé à s'exprimer .
Et oui l’extrême droite a pris des ailes et ce blog n'est pas à son service , soyez tous sur vos gardes et prenez garde à vous

Geronimo sur son lit de mort ; d'une terrible actualité

Quand le dernier arbre aura été abattu,
Quand la dernière rivière aura été empoisonnée,
Quand le dernier poisson aura été péché,
Alors, on saura que l’argent ne se mange pas.


Hugo Chavez.

"Si le climat était une banque, les pays riches l’auraient déjà sauvé"

Préambule du texte de la Constitution de l'OIT, Organisation internationale du Travail,1919

"une paix universelle et durable ne peut être fondée que sur la base de la justice sociale"

vendredi 4 décembre 2015

L'extrême droite sioniste se déchaîne , la police brutalise Pierre Stambul co-président de l’Union juive française pour la paix


Le co-président de l’Union juive française pour la paix « a été victime d’un acte malveillant », reconnaît la préfecture de police. Photo archives Robert Terzian
Le co-président de l’Union juive française pour la paix « a été victime d’un acte malveillant », reconnaît la préfecture de police. Photo archives Robert Terzian L'utilisation de l'article, la reproduction, la diffusion est interdite - TERZIAN ROBERT - (c) Copyright Journal La Marseillaise

Pierre Stambul, le dirigeant de l’Union juive française pour la paix, interpellé et accusé à tort du meurtre de sa compagne. Ulcan, un hacker franco-israélien est suspecté.

Une heure du matin dans la nuit de lundi à mardi. Le téléphone du domicile marseillais de Pierre Stambul sonne longuement. Le co-président de l’Union juive française pour la paix (UJFP) finit par répondre. Son interlocuteur coupe immédiatement la communication et Pierre Stambul laisse le combiné décroché.
Un peu plus tard, il entend du bruit et son nom, se rend sur le seuil « en slip » et se fait immédiatement plaquer au sol par les hommes du Raid qui défoncent sa porte et recherchent des « armes ». Pierre Stambul aurait assassiné sa compagne. Malgré la présence à ses côtés de Sarah, la femme dont il était censé être le meurtrier, indemne, Pierre Stambul reste menotté puis il est placé en garde à vue pendant sept heures au commissariat du 8e arrondissement situé rue de... Haïfa, avant d’être relâché « sans une excuse ».
Interrogé par la Marseillaise, le militant pour la paix au Proche-Orient s’indigne : « j’ai tout de suite pensé à Ulcan, le hacker franco-israélien. Il a fait la même chose à Jean-Guy Greilsamer l’autre co-président de l’UJFP, une de nos militantes Pessi Borell, mais aussi à Bénédicte Bauret une élue FdG de Mantes-la-Ville. La police n’a pas fait le rapprochement ?! Chapeau ! ».

Sa participation à une conférence sans doute visée

Ulcan, de son vrai nom Grégory Chelli, qui se définit comme un « hackivist sioniste » avait également manipulé la police pour la faire intervenir chez les parents d’un journaliste de rue 89, Benoît Le Corre, dont le père, sous le choc, est décédé d’un infarctus plusieurs jours après.
Pour Laurent Nunez, le préfet de police des Bouches-du-Rhône, « M. Stambul a été victime d’un canular, d’un acte malveillant », et il concède à l’AFP que la comparaison avec les précédents attribués à Ulcan est pertinente « autant sur le mode opératoire que sur les cibles ». D’après lui, « une personne a appelé la police en utilisant son numéro et en disant avoir battu sa femme ».
Quand les policiers ont rappelé le numéro, qui était bien celui de Pierre Stambul, ils « sont retombés sur le même individu qui leur a cette fois-ci dit que sa femme était morte » et qu’il attendait la police « avec un fusil ». « De mémoire c’est la première fois qu’un pirate répond à un contre-appel », insiste le préfet de police.
Une information judiciaire a été ouverte à Paris sur les actes de harcèlement attribués à Ulcan. Pierre Stambul a l’intention de « se joindre à la plainte déjà déposée par les militants de l’UJFP qui ont été victimes ». « Avec mon propriétaire qui a été choqué par la brutalité employée nous écriront aussi au procureur », indique-t-il sur la route de Toulouse, où hier soir il tenait une conférence intitulée « antisémitisme, antisionisme, à qui profite l’amalgame ? » et que la manipulation n’aura finalement pas empêché de se tenir.
« En ce moment en Israël, il y a des attaques effrénées contre la campagne Boycott-Désinvestissement-Sanctions, l’extrême-droite sioniste se déchaîne contre nous. Des sites comme JSSNews ou celui de la Ligue de défense juive ont proférées des menaces nominales contre moi », rappelle Pierre Stambul. La FSU 13, le Sness et le PCF 13 lui ont apporté hier leur soutien dans des communiqués.
Léo Purguette

Aucun commentaire: