Les moutons vont à l'abattoir. Ils ne disent rien, et ils n'espèrent rien. Mais du moins, ils ne votent pas pour le boucher qui les tuera et pour le bourgeois qui les mangera. Plus bête que bête, plus moutonnier que les moutons, l'électeur nomme son boucher et choisit son bourgeois. Il a fait des révolutions pour conquérir ce droit.

Octave Mirbeau, La grève des électeurs (1888)

H. Krazucki ancien secrétaire général de la CGT

Rien ne fait plus de mal aux travailleurs que la collaboration de classes. Elle les désarme dans la défense de leurs intérêts et provoque la division. La lutte de classes, au contraire, est la base de l’unité, son motif le plus puissant. C’est pour la mener avec succès en rassemblant l’ensemble des travailleurs que fut fondée la CGT. Or la lutte de classes n’est pas une invention, c’est un fait. Il ne suffit pas de la nier pour qu’elle cesse :
renoncer à la mener équivaut pour la classe ouvrière à se livrer pieds et poings liés à l’exploitation et à l’écrasemen
t.


Mikis Théodorakis

"Si les peuples d’Europe ne se lèvent pas, les banques ramèneront le fascisme"

Seul les poissons morts vont dans le sens du courants ...

Jean Jacques Rousseau :

« Le premier qui, ayant enclos du terrain, s’avisa de dire : « Ceci est à moi » et trouva des gens assez simples pour le croire fut le vrai fondateur de la société civile… Gardez-vous d’écouter cet imposteur, vous êtes perdus si vous oubliez que les fruits sont à tous et que la terre n’est à personne…Quand les héritages se furent accrus en nombre et en étendue au point de couvrir le sol entier et de se toucher tous, les uns ne purent plus s’agrandir qu’aux dépens des autres… De là commencèrent à naître la domination et la servitude »

Jean Jaurès

«Quand les hommes ne peuvent changer les choses, ils changent les mots»

Maximilien Robespierre, 1789

" Nul n'a le droit d'entasser des monceaux de blé
à côté de son voisin qui meurt de faim".



RÉSISTER,LUTTER , CONSTRUIRE

RÉSISTER,LUTTER , CONSTRUIRE
Les générations futures ne nous pardonneront pas d'avoir laisser faire

Un blog pour une idée

Une idée maitresse me guide pour construire ce blog : mettre l'Homme au centre de toutes les préoccupations, reconquérir la dignité perdue, travailler pour un monde Humain, au delà de toutes considérations tendancieuses, pour moi seul compte ,l'humanisme , le combat contre l'exploitation de l'homme par l'homme pour le profit ,une priorité absolue ; pour moi et tous ceux qui luttent, l'être humain et son environnement sont le socle de toutes revendications,
L' Homme doit être le but et l'argent l'accessoire d'échange et rien d'autre
"la terre nous l'empruntons à nos enfants ,nous ne l'héritons pas de nos parents"
Afin d'éviter des attaques au dessous de la ceinture par des gens dont le seul but est d'exister en supprimant les autres, je me vois obliger de mettre en place une modération des commentaires: bien sur il ne s'agit pas de supprimer le débat démocratique , mais il est ors de question de salir les gens pour le plaisir de faire du mal , simplement parce que l'on critique l'action du pouvoir de l'argent , ceux qui respecteront l'être humains continueront comme par le passé à s'exprimer .
Et oui l’extrême droite a pris des ailes et ce blog n'est pas à son service , soyez tous sur vos gardes et prenez garde à vous

Geronimo sur son lit de mort ; d'une terrible actualité

Quand le dernier arbre aura été abattu,
Quand la dernière rivière aura été empoisonnée,
Quand le dernier poisson aura été péché,
Alors, on saura que l’argent ne se mange pas.


Hugo Chavez.

"Si le climat était une banque, les pays riches l’auraient déjà sauvé"

Préambule du texte de la Constitution de l'OIT, Organisation internationale du Travail,1919

"une paix universelle et durable ne peut être fondée que sur la base de la justice sociale"

jeudi 14 janvier 2016

Les fachos montrent leur vrai visage ; honte à ceux qui osent mettre un bulletin du F Haine/Villers Cotterêts : une élue et un responsable FN sombrent dans la radicalité


Malgré le discours officiel du FN qui se voudrait politiquement correct, certainEs de ses militantEs ne peuvent se retenir d’exprimer leurs idées. C’est de nouveau le cas avec la municipalité FN de Villers Cotterêts où une conseillère municipale, Annie Pirckher, a montré de quoi elle est capable sur Facebook, à propos de la déchéance de nationalité. Ce n’est pas la seule dans le petit monde du FN de Villers Cotterêts à faire part de ses ‘solutions’ radicales sur les réseaux sociaux, puisque le responsable du Front National de la Jeunesse de l’Aisne, qui réside aussi sur la commune, a fait des déclarations du même type.
La presse locale a relaté récemment les propos tenus sur Facebook par Annie Pirckher, retraitée, membre de la commission des affaires sociales à la mairie, qui a déclaré, à propos de la déchéance de la nationalité, vouloir « juste les expédier du haut d’un avion dans leur pays d’origine que cela leur plaise ou non, bien sûr accompagnés par une centaine de têtes de porcs et déverser du sang de porc par dessus tout. Pour moi c’est le seul châtiment à leurs accorder ».
Le maire, Franck Briffaut, affirme qu’il « ne partage pas ce qu’elle a dit », mais ne condamne pas les propos de sa conseillère municipale, dont il justifie l’intervention en expliquant que les réseaux sociaux constituent un espace où « les gens se lâchent », et qu’il est lui-même « rétif et récalcitrant à tout ce qui est Facebook et autres ». Avec sa clique, ils continuent leurs affaires sur la commune, où ils ne changent rien pour améliorer le quotidien des cotteresieNEs, tout en profitant de leur mandat pour faire passer leurs idées. Un peu de censure à la médiathèque, une crèche catholique dans la cour de la mairie en fin d’année, ou encore une invitation à Marine Le Pen dans une salle communale, et autres amies comme Mireille Chevet (nouvelle conseillère régionale NP2C Picardie) pour assurer des « animations », ou Prudence Tan (militante d’extrême droite, ancienne directrice de cabinet de Bompard à Orange, un temps employée par la commune). Voir article
Un militant qui n’en veut
Parmi les militants FN de Villers Cotterêts, on retrouve aussi un jeune loup, Nicolas Millet, le responsable du FNJ de l’Aisne, qui espère avoir des responsabilités très prochainement.
Lui aussi propose des ‘solutions’ sur son Facebook, comme après les attentats en Ile de France en novembre, puisqu’il partageait dès le lendemain sur son profil des photos d’armes à feu, dont une accompagnée du commentaire « aux armes patriotes bordel de merde », une image qui a été retirée depuis. Le futur cadre du FN espère donc régler par les armes les problèmes de terrorisme et d’obscurantisme religieux. Ces images qu’il a publiées sont réfléchies et assumées, c’est sans doute la raison pour laquelle on peut toujours en voir une sur son profil.
Même si Briffaut, le maire de la commune affirme que « les gens se lâchent » sur les réseaux sociaux, on voit bien à quels types d’arguments ont recours les représentants du FN. C’est donc avec beaucoup de mal que le FN tente de canaliser ses troupes pour garder un discours « propre » version Marine Le Pen, d’autant que ses élus et représentants ne condamnent pas ces publications. A Villers Cotterêts la liste FN n’avait obtenu le suffrage que de 27,24% des inscrits, suffisamment toutefois pour être élue, une majorité des habitantEs de la commune subissent ou restent passifs face cette municipalité, dont les représentants ont un argumentaire inquiétant. Ces ‘solutions’, aujourd’hui envisagées face au terrorisme, seront-elles ensuite appliquées à toute personne qui ne suit pas la ligne politique du parti ?
La Horde

Aucun commentaire: