Les moutons vont à l'abattoir. Ils ne disent rien, et ils n'espèrent rien. Mais du moins, ils ne votent pas pour le boucher qui les tuera et pour le bourgeois qui les mangera. Plus bête que bête, plus moutonnier que les moutons, l'électeur nomme son boucher et choisit son bourgeois. Il a fait des révolutions pour conquérir ce droit.

Octave Mirbeau, La grève des électeurs (1888)

H. Krazucki ancien secrétaire général de la CGT

Rien ne fait plus de mal aux travailleurs que la collaboration de classes. Elle les désarme dans la défense de leurs intérêts et provoque la division. La lutte de classes, au contraire, est la base de l’unité, son motif le plus puissant. C’est pour la mener avec succès en rassemblant l’ensemble des travailleurs que fut fondée la CGT. Or la lutte de classes n’est pas une invention, c’est un fait. Il ne suffit pas de la nier pour qu’elle cesse :
renoncer à la mener équivaut pour la classe ouvrière à se livrer pieds et poings liés à l’exploitation et à l’écrasemen
t.


Mikis Théodorakis

"Si les peuples d’Europe ne se lèvent pas, les banques ramèneront le fascisme"

Seul les poissons morts vont dans le sens du courants ...

Jean Jacques Rousseau :

« Le premier qui, ayant enclos du terrain, s’avisa de dire : « Ceci est à moi » et trouva des gens assez simples pour le croire fut le vrai fondateur de la société civile… Gardez-vous d’écouter cet imposteur, vous êtes perdus si vous oubliez que les fruits sont à tous et que la terre n’est à personne…Quand les héritages se furent accrus en nombre et en étendue au point de couvrir le sol entier et de se toucher tous, les uns ne purent plus s’agrandir qu’aux dépens des autres… De là commencèrent à naître la domination et la servitude »

Jean Jaurès

«Quand les hommes ne peuvent changer les choses, ils changent les mots»

Maximilien Robespierre, 1789

" Nul n'a le droit d'entasser des monceaux de blé
à côté de son voisin qui meurt de faim".



RÉSISTER,LUTTER , CONSTRUIRE

RÉSISTER,LUTTER , CONSTRUIRE
Les générations futures ne nous pardonneront pas d'avoir laisser faire

Un blog pour une idée

Une idée maitresse me guide pour construire ce blog : mettre l'Homme au centre de toutes les préoccupations, reconquérir la dignité perdue, travailler pour un monde Humain, au delà de toutes considérations tendancieuses, pour moi seul compte ,l'humanisme , le combat contre l'exploitation de l'homme par l'homme pour le profit ,une priorité absolue ; pour moi et tous ceux qui luttent, l'être humain et son environnement sont le socle de toutes revendications,
L' Homme doit être le but et l'argent l'accessoire d'échange et rien d'autre
"la terre nous l'empruntons à nos enfants ,nous ne l'héritons pas de nos parents"
Afin d'éviter des attaques au dessous de la ceinture par des gens dont le seul but est d'exister en supprimant les autres, je me vois obliger de mettre en place une modération des commentaires: bien sur il ne s'agit pas de supprimer le débat démocratique , mais il est ors de question de salir les gens pour le plaisir de faire du mal , simplement parce que l'on critique l'action du pouvoir de l'argent , ceux qui respecteront l'être humains continueront comme par le passé à s'exprimer .
Et oui l’extrême droite a pris des ailes et ce blog n'est pas à son service , soyez tous sur vos gardes et prenez garde à vous

Geronimo sur son lit de mort ; d'une terrible actualité

Quand le dernier arbre aura été abattu,
Quand la dernière rivière aura été empoisonnée,
Quand le dernier poisson aura été péché,
Alors, on saura que l’argent ne se mange pas.


Hugo Chavez.

"Si le climat était une banque, les pays riches l’auraient déjà sauvé"

Préambule du texte de la Constitution de l'OIT, Organisation internationale du Travail,1919

"une paix universelle et durable ne peut être fondée que sur la base de la justice sociale"

mercredi 30 juin 2010

Le syndicalisme de l'Allier témoin d'un simulacre , comme je l'avais écris ,il y a quelques semaines.

 Ci dessous Bruno Vif Président de la FDSEA (lors d'une manif en fin d'année)avec l'ensemble des responsables des  syndicats du département sauf bien sûr l'UDSEA 

  La FNSEA  grande cogérante devant l'éternel ,et, par l'intermédiaire de la région (FRSEA ) dont le sectarisme de son président n'est plus a prouvé , avec le libéralisme  exacerbé du président de l'UDSEA  de l'Allier  ,  a organisé des pseudo élections syndicales !

 Avec l'emploi des listes chambres d'agriculture ils ont contacté chaque "agriculteur" avec un matériel d'élection (payé par qui?) et une  lettre vous expliquant que vous pouvez voter pour le candidat de votre choix (il y en a qu'un!) si vous mettez dans l'enveloppe 50€.
Le syndicat historique de l'Allier en l'occurrence notre FDSEA 03 a travaillé longtemps a réunir toutes les bonnes volontés afin de mettre  sur pied un syndicalisme largement unis sur des objectifs  clairs de prix et de politiques des structures juste afin de conserver un  maximum exploitations sur le département .
 Mais de cela  pas question ! c'est  donc en catimini ,et au dernier moment que ces "élections" sont arrivées en pleine crise aux moment des gros travaux , mais il est vrai que ces "pourchasseurs  de carrière" ne sont pas gènés pas la conjoncture.
Résultat,aujourd'hui est "sortis des urnes"( il serait marant de connaitre le nombre réel de votant !) sous la surveillance de la FRSEA! et dans ses bureaux , s'il vous plait!une nouvelle "équipe" alias ancienne UDSEA  qui  devient FNSEA03  , compliqué tout çà ?
Non , simple comme bonjour: quand vous avez dans un département une FDSEA progressiste , et quand dans ce même département elle travaille de concert avec tous les syndicats tous les paysans qui le veulent pour changer notre quotidien , et bien la réaction ne se fait pas attendre : il faut tenter de casser le mouvement  tout simplement , et tout est tellement emberlificoté que plus personne n'y comprend rien!
Sauf que le hold-dup n'a eu lieu que sur l'emballage!
La FDSEA 03 reste avec ses idées , ses convictions , et sa conception de la défense des paysans , toujours dans la clarté , l'honnêteté  ,  et l'envie d'aboutir sur une autre politique agricole , je ne suis pas sûr que la FNSEA ai de leçon à donner après le fiasco du libéralisme suite à la loi d'orientation de 1962 concoctée par Pysani et Debatisse alors président du CNJA ! De même que sa gestion récente , et présente de la crise du lait!
Dernière anecdote ; a la suite de l'election de 1981 et de la gauche , la FNSEA avait dépêché un sbire sur l'Allier pendant plus de trois mois  afin de créé l'ancêtre de l'UDSEA à savoir L'UDAB que mon voisin récemment disparu avait baptisé Union Des Apprentis Bourgeois ! Voilà comment 30 ans après est née ce "syndicat hautement représentatif".
Donc au final , pas de changement !
Ha ! magouille politique; Ha! démagogie quand vous nous tenez !
Sauf que cette fois ci c'est tous les paysans de l'allier qui vont payer l'addition

5 commentaires:

Daniel LEVIEUX a dit…

et alors ?
Dis moi donc quelle est cette "nouvelle" équipe préfabriquée par la FNSEA avec l'appui de la FRSEA ? Et vous dans tout ça qu'est-ce que vous devenez ? en tant qu'organisation ?
Qu'est-ce qu'il va y avoir à faire pour rétablir le bon sens ?
Je sais que vous êtes quelques uns à ne pas manquer de courage, et il en faut sacrément, soyez assurés de mon soutien, aussi insignifiant qu'il soit, je veux quand même vous le donner, sans faille.
A bientôt, donne moi des nouvelles.
Fraternelles salutations.
Daniel

depoilenpolitique/UN PAYSAN DE L'ALLIER a dit…

En gros la majorité de la chambre d'agriculture élue sous les couleurs de l'UDSEA (la droite)a depuis longtemps le soutien de la FNSEA et surtout de la FRSEA , tous ce beau monde ne supportait plus une FDSEA toujours dans le réseau FNSEA ou nous avions quand même de bons amis cela parait bizarre mais c'était ainsi!
Donc aujourd'hui rien de changer au niveau départemental , sauf pour la section des fermiers et métayers et la section des retraités , mais chaque chose en son temps , ce qui est sûr c(est que l'on va voir émergé un front syndical peut être $ l'image du comité de Guéret , nous seront largement aussi efficace , mais c'est vrai que les gens sont perdus , mais c'était le but recherché!
nous aurons besoin de toutes les bonnes volontés et arrèter de sectoriser , et travailler avec le monde ouvrier comme nous avions commencés
A bientôt Fraternellement

JEan Claude Dpoil

Emmanuel Ferrand a dit…

Sauf que tout cela a été organisé très démocratiquement et tous les agriculteurs ont pu voter, et que si la FDSEA03 n'avait pas refusé de signer l'accord qui a été soumis à égalité à la FDSEA et l'UDSEA elle aurait pu présenter des candidats. Il faut savoir accepter de remettre son existence syndicale aux voix de la base, accepter la démocratie, savoir gagner ou perdre, soumettre ses idées et réunir autour de celles-ci le plus grand nombre.
Beaucoup des notres ont été refusé ou exclus de la FDSEA 03, avant que d'autres partent d'eux mêmes, lassés du sectarisme politique et du sans cesse rappel à Emile Guillaumin.
Notre plus belle victoire aujourd'hui est d'avoir maintenant dans nos rangs des adhérents qui hier cotisaient à la FDSEA03. De la même façon que lorsque le mur de Berlin est tombé des milliers d'habitants de l'Est sont passés à l'Ouest, aujourd'hui des agriculteurs se sont libérés et sont venus avec nous.
Comme l'eau d'une riviere ne remonte jamais son cours, l'histoire du syndicalisme agricole s'écrit avec les hommes d'aujourd'hui et non ceux d'hier, et encore plus ceux de demain.
La FNSEA03 sera demain le syndicat réunissant le plus grand nombre d'agriculteurs du département.

Emmanuel Ferrand Président FNSEA 03

depoilenpolitique/UN PAYSAN DE L'ALLIER a dit…

Ainsi soit'il ,
sauf que à l" assemblée qui devait mettre sur pied la la Fameuse FNSEA03 rassembleuse il n'a eu que 103 voix exprimées pouvoirs compris!

Jean Claude Depoil

Emmanuel Ferrand a dit…

J'aimerais bien connaitre le nombre de voix avec lesquels les résolutions au congrès de la FDSEA sont adoptés. Et pour une organisation qui existe depuis Emile Guillaumin...