Les moutons vont à l'abattoir. Ils ne disent rien, et ils n'espèrent rien. Mais du moins, ils ne votent pas pour le boucher qui les tuera et pour le bourgeois qui les mangera. Plus bête que bête, plus moutonnier que les moutons, l'électeur nomme son boucher et choisit son bourgeois. Il a fait des révolutions pour conquérir ce droit.

Octave Mirbeau, La grève des électeurs (1888)

H. Krazucki ancien secrétaire général de la CGT

Rien ne fait plus de mal aux travailleurs que la collaboration de classes. Elle les désarme dans la défense de leurs intérêts et provoque la division. La lutte de classes, au contraire, est la base de l’unité, son motif le plus puissant. C’est pour la mener avec succès en rassemblant l’ensemble des travailleurs que fut fondée la CGT. Or la lutte de classes n’est pas une invention, c’est un fait. Il ne suffit pas de la nier pour qu’elle cesse :
renoncer à la mener équivaut pour la classe ouvrière à se livrer pieds et poings liés à l’exploitation et à l’écrasemen
t.


Mikis Théodorakis

"Si les peuples d’Europe ne se lèvent pas, les banques ramèneront le fascisme"

Seul les poissons morts vont dans le sens du courants ...

Jean Jacques Rousseau :

« Le premier qui, ayant enclos du terrain, s’avisa de dire : « Ceci est à moi » et trouva des gens assez simples pour le croire fut le vrai fondateur de la société civile… Gardez-vous d’écouter cet imposteur, vous êtes perdus si vous oubliez que les fruits sont à tous et que la terre n’est à personne…Quand les héritages se furent accrus en nombre et en étendue au point de couvrir le sol entier et de se toucher tous, les uns ne purent plus s’agrandir qu’aux dépens des autres… De là commencèrent à naître la domination et la servitude »

Jean Jaurès

«Quand les hommes ne peuvent changer les choses, ils changent les mots»

Maximilien Robespierre, 1789

" Nul n'a le droit d'entasser des monceaux de blé
à côté de son voisin qui meurt de faim".



RÉSISTER,LUTTER , CONSTRUIRE

RÉSISTER,LUTTER , CONSTRUIRE
Les générations futures ne nous pardonneront pas d'avoir laisser faire

Un blog pour une idée

Une idée maitresse me guide pour construire ce blog : mettre l'Homme au centre de toutes les préoccupations, reconquérir la dignité perdue, travailler pour un monde Humain, au delà de toutes considérations tendancieuses, pour moi seul compte ,l'humanisme , le combat contre l'exploitation de l'homme par l'homme pour le profit ,une priorité absolue ; pour moi et tous ceux qui luttent, l'être humain et son environnement sont le socle de toutes revendications,
L' Homme doit être le but et l'argent l'accessoire d'échange et rien d'autre
"la terre nous l'empruntons à nos enfants ,nous ne l'héritons pas de nos parents"
Afin d'éviter des attaques au dessous de la ceinture par des gens dont le seul but est d'exister en supprimant les autres, je me vois obliger de mettre en place une modération des commentaires: bien sur il ne s'agit pas de supprimer le débat démocratique , mais il est ors de question de salir les gens pour le plaisir de faire du mal , simplement parce que l'on critique l'action du pouvoir de l'argent , ceux qui respecteront l'être humains continueront comme par le passé à s'exprimer .
Et oui l’extrême droite a pris des ailes et ce blog n'est pas à son service , soyez tous sur vos gardes et prenez garde à vous

Geronimo sur son lit de mort ; d'une terrible actualité

Quand le dernier arbre aura été abattu,
Quand la dernière rivière aura été empoisonnée,
Quand le dernier poisson aura été péché,
Alors, on saura que l’argent ne se mange pas.


Hugo Chavez.

"Si le climat était une banque, les pays riches l’auraient déjà sauvé"

Préambule du texte de la Constitution de l'OIT, Organisation internationale du Travail,1919

"une paix universelle et durable ne peut être fondée que sur la base de la justice sociale"

dimanche 19 janvier 2014

Ces personnes handicapées qui n'ont rien demandé et qui de par leur vulnérabilité se trouve à la merci de tous les dangers .Croyez moi nous savons mon épouse et moi ce que cela veut dire ; leur jeunesse ils (elles ) la passent dans des instituts ou des hopitaux déhumanisés et les parents sont la plupart du temps les empêcheurs de tourner en rond . Je suis heureux de cette diffusion ce dimanche sur M6" Zone Interdite" . Va t'on enfin prendre conscience du drame que vivent ces personnes , mais au fait sont t'ils encore des êtres humains à part entière ? avec ce regard qui tue de cette société bien pensante et stéréotypée que ces gens différents dérangent

Enfants handicapés sur M6 : ces centres qui les maltraitent

Résumé : Zone Interdite (M6) diffusera le dimanche 19 janvier 2014, à 20h50, un documentaire sur l'accompagnement des personnes handicapées mentales en France et la maltraitance dont elles sont parfois victimes. 90 minutes pour briser la loi du silence...
 
Par  le 
Réagissez à cet article !
Depuis quelques semaines, un Institut médico éducatif (IME) accueillant des enfants handicapés défraye la chronique : des membres du personnel dénoncent de nombreux actes de maltraitance envers les enfants (lien vers article complet ci-dessous : « Maltraitances ? Carlotti place l'établissement sous tutelle »). Les caméras de Zone Interdite, l'émission de M6, ont pu pénétrer dans cette institution et filmer la maltraitance subie par les enfants. Des images chocs où l'on peut les voir attachés, enfermés dans des cages de verre, lavés en groupe, garçons et filles mélangés sans aucune intimité. Il est diffusé le dimanche 19 janvier 2014, à 20h50.
700 000 handicapés mentaux en France
Dans notre pays, près de 700 000 personnes sont porteuses d'un handicap mental. Autisme, trisomie 21, maladies génétiques... Chaque année, il naît entre 6 000 et 8 500 enfants qui ne pourront jamais, pour la plupart, vivre de façon totalement autonomes. La France manque cruellement de structures adaptées. Une pénurie qui ne laisse souvent d'autre choix aux parents que de placer leurs enfants très loin du domicile familial, voire à l'étranger, exil forcé vers, principalement, la Belgique. Les parents ignorent bien souvent comment leurs enfants sont pris en charge. Un mystère qui laisse la porte ouverte à tous les abus : violences psychologiques, physiques ou même sexuelles. Des milliers d'enfants handicapés seraient ainsi victimes chaque année de maltraitance.
90 minutes pour briser le silence
Pendant plus d'un an, les caméras de Zone Interdite ont enquêté sur la prise en charge de ces enfants pas comme les autres. Une enquête sidérante ! Maltraitance médicamenteuse dans certaines cliniques psychiatriques privées : des autistes y sont attachés et bourrés de neuroleptiques sans aucun accompagnement. Violences physiques et humiliations. Ses journalistes ont suivi le procès d'éducateurs violents confondus par des vidéos accablantes... Brisant la loi du silence, ce film de 90 minutes, réalisé par Nicolas Bourgoin, met en lumière le quotidien d'enfants jusque-là ignorés.
« L'électrochoc dont la France a besoin »
Dans un communiqué, l'UNAPEI (association des personnes handicapées mentales) se félicite de cette diffusion : « Le combat des parents d'enfants handicapés mentaux va enfin trouver l'écho qu'il mérite ! Sera-t-il l'électrochoc dont la France a besoin pour mettre fin aux drames que vivent les personnes handicapées mentales et leur famille ? ». « Les actes de maltraitance sont intolérables, mais heureusement loin d'être majoritaires en France, poursuit Christel Prado, sa présidente. C'est toute la raison de mon engagement associatif : être au cœur du système pour pouvoir agir et défendre nos enfants contre toute atteinte à leur dignité. »
Un doc sur France 5 également le 21 janvier
A noter qu'un autre documentaire de la journaliste Eglantine Eméyé, maman d'un enfant autiste, « Mon fils, un si long combat », sera diffusé le mardi 21 janvier 2014 à 20h35 dans le « Monde en face » sur France 5 (lien vers article complet ci-dessous : « Mon fils, un si long combat » : France 5 face au handicap). L'Unapei espère que ces documentaires inciteront les dirigeants français à prendre les mesures urgentes qui s'imposent, comme ce fut le cas fin novembre 2013 lorsque Marie-Arlette Carlotti, ministre déléguée aux personnes handicapées, prit la décision de placer le centre incriminé dans le reportage de M6, situé à Moussaron (Gers), sous tutelle de l'Etat

source : http://informations.handicap.fr/

Aucun commentaire: