Les moutons vont à l'abattoir. Ils ne disent rien, et ils n'espèrent rien. Mais du moins, ils ne votent pas pour le boucher qui les tuera et pour le bourgeois qui les mangera. Plus bête que bête, plus moutonnier que les moutons, l'électeur nomme son boucher et choisit son bourgeois. Il a fait des révolutions pour conquérir ce droit.

Octave Mirbeau, La grève des électeurs (1888)

H. Krazucki ancien secrétaire général de la CGT

Rien ne fait plus de mal aux travailleurs que la collaboration de classes. Elle les désarme dans la défense de leurs intérêts et provoque la division. La lutte de classes, au contraire, est la base de l’unité, son motif le plus puissant. C’est pour la mener avec succès en rassemblant l’ensemble des travailleurs que fut fondée la CGT. Or la lutte de classes n’est pas une invention, c’est un fait. Il ne suffit pas de la nier pour qu’elle cesse :
renoncer à la mener équivaut pour la classe ouvrière à se livrer pieds et poings liés à l’exploitation et à l’écrasemen
t.


Mikis Théodorakis

"Si les peuples d’Europe ne se lèvent pas, les banques ramèneront le fascisme"

Seul les poissons morts vont dans le sens du courants ...

Jean Jacques Rousseau :

« Le premier qui, ayant enclos du terrain, s’avisa de dire : « Ceci est à moi » et trouva des gens assez simples pour le croire fut le vrai fondateur de la société civile… Gardez-vous d’écouter cet imposteur, vous êtes perdus si vous oubliez que les fruits sont à tous et que la terre n’est à personne…Quand les héritages se furent accrus en nombre et en étendue au point de couvrir le sol entier et de se toucher tous, les uns ne purent plus s’agrandir qu’aux dépens des autres… De là commencèrent à naître la domination et la servitude »

Jean Jaurès

«Quand les hommes ne peuvent changer les choses, ils changent les mots»

Maximilien Robespierre, 1789

" Nul n'a le droit d'entasser des monceaux de blé
à côté de son voisin qui meurt de faim".



RÉSISTER,LUTTER , CONSTRUIRE

RÉSISTER,LUTTER , CONSTRUIRE
Les générations futures ne nous pardonneront pas d'avoir laisser faire

Un blog pour une idée

Une idée maitresse me guide pour construire ce blog : mettre l'Homme au centre de toutes les préoccupations, reconquérir la dignité perdue, travailler pour un monde Humain, au delà de toutes considérations tendancieuses, pour moi seul compte ,l'humanisme , le combat contre l'exploitation de l'homme par l'homme pour le profit ,une priorité absolue ; pour moi et tous ceux qui luttent, l'être humain et son environnement sont le socle de toutes revendications,
L' Homme doit être le but et l'argent l'accessoire d'échange et rien d'autre
"la terre nous l'empruntons à nos enfants ,nous ne l'héritons pas de nos parents"
Afin d'éviter des attaques au dessous de la ceinture par des gens dont le seul but est d'exister en supprimant les autres, je me vois obliger de mettre en place une modération des commentaires: bien sur il ne s'agit pas de supprimer le débat démocratique , mais il est ors de question de salir les gens pour le plaisir de faire du mal , simplement parce que l'on critique l'action du pouvoir de l'argent , ceux qui respecteront l'être humains continueront comme par le passé à s'exprimer .
Et oui l’extrême droite a pris des ailes et ce blog n'est pas à son service , soyez tous sur vos gardes et prenez garde à vous

Geronimo sur son lit de mort ; d'une terrible actualité

Quand le dernier arbre aura été abattu,
Quand la dernière rivière aura été empoisonnée,
Quand le dernier poisson aura été péché,
Alors, on saura que l’argent ne se mange pas.


Hugo Chavez.

"Si le climat était une banque, les pays riches l’auraient déjà sauvé"

Préambule du texte de la Constitution de l'OIT, Organisation internationale du Travail,1919

"une paix universelle et durable ne peut être fondée que sur la base de la justice sociale"

mercredi 15 juin 2016

Les médias et les politiciens ont joué hier à leur manière le 49.3 avant le temps. Il leur était difficile d’aller jusqu’aux chiffres énoncés par la police de 80.000 manifestants, le un million promis étant atteint

 Une journée ordinaire… ou comment s’insinue la terreur du capital en réponse à la protestation…

15JUIN
000_Mvd6580355_0
Franchement est-ce que vous auriez imaginé qu’ils iraient jusque là?
Les médias et les politiciens ont joué hier à leur manière le 49.3 avant le temps. Il leur était difficile d’aller jusqu’aux chiffres énoncés par la police de 80.000 manifestants, le un million promis étant atteint. Alors ils ont procédé à un montage crapuleux..
Ils ont limité le compte rendu de la manifestation à la présence des casseurs… Et comme le seul vrai sujet du jour était une ode à la police, en s’appuyant sur le tragique  assassinat du couple de policiers, le ton était donné: celui de l’amalgame de fait entre policiers faisant leur devoir dans les pires dangers et manifestants présentés comme criminels… Manifestants et organisations réduits à la seule CGT, d’ailleurs. Résultat  ‘attaque de  l’hôpital Necker  par les casseurs, là où se trouvait le petit orphelin des deux malheureux policiers  pouvait laisser entendre que la manif (c’est-à-dire la CGT) avait pour objectif d’achever l’enfant après s’être attaqué aux innocents CRS qui garantissaient l’ordre public… En occultant le fait que les casseurs étaient hors manif et que c’est au pouvoirs publics à assurer la sécurité, ce dont ils se sont montré aussi peu aptes que dans le cadre de l’euro à Marseille… Désordres de l’euro dont il ne fut plus question d’ailleurs… Le seul trouble à l’ordre public étant représenté par la CGT… ..CQFD.
Le tout entrecoupé de tirades des commentateurs, assez ignobles, qui affirmaient que la police avait mieux à faire, sous-entendu traquer les terroristes qui menaçaient notre sécurité à tous… Et comme à propos de ces derniers il était question de renforcer l’état d’urgence on glissait insensiblement vers l’interdiction des manifestations…
De syndicalistes reçus par le gouvernement, il n’y avait plus que ceux de la police…
Loin de moi l’idée de minimiser l’atrocité du crime commis, mais il n’y avait plus que les policiers comme victimes du terrorisme et surtout il est absolument de l’ordre de la propagande de limiter l’énorme manifestation de force contre la loi Khomri à quelques casseurs identifiés aussitôt aux terroristes exterminant des policiers…
C’était stupéfiant et on voyait de quelle manière,en  prenant prétexte de voyous et de criminels, le fascisme s’impose en priorité aux travailleurs, le chœur des médias est là pour nous faire avaler le droit d’étouffer la protestation des travailleurs au nom de désordres que l’on impose à leur manifestation de masse pacifique autant que par une loi qui les spolie. .
Je ne voudrais pas jouer les oiseaux de mauvaise augure mais je crois qu’il faut bien mesurer jusqu’où ils sont prêts à aller dans la provocation,   la guerre bien sûr, son coût et ses conséquences et déjà, dans l’utilisation de fascistes (parce que le salopard qui tue des gens désarmés pour des raisons pseudo-idéologiques n’est rien d’autre pour moi qu’un fasciste) pour installer peu à peu l’acceptation de la terreur du capital qui n’arrive plus à contenir la colère des travailleurs. La Résistance à une telle dérive s’impose. Cela va au-delà de la destruction du cade du travail et c’est dans la même logique…

Danielle Bleitrach.


Aucun commentaire: