Les moutons vont à l'abattoir. Ils ne disent rien, et ils n'espèrent rien. Mais du moins, ils ne votent pas pour le boucher qui les tuera et pour le bourgeois qui les mangera. Plus bête que bête, plus moutonnier que les moutons, l'électeur nomme son boucher et choisit son bourgeois. Il a fait des révolutions pour conquérir ce droit.

Octave Mirbeau, La grève des électeurs (1888)

H. Krazucki ancien secrétaire général de la CGT

Rien ne fait plus de mal aux travailleurs que la collaboration de classes. Elle les désarme dans la défense de leurs intérêts et provoque la division. La lutte de classes, au contraire, est la base de l’unité, son motif le plus puissant. C’est pour la mener avec succès en rassemblant l’ensemble des travailleurs que fut fondée la CGT. Or la lutte de classes n’est pas une invention, c’est un fait. Il ne suffit pas de la nier pour qu’elle cesse :
renoncer à la mener équivaut pour la classe ouvrière à se livrer pieds et poings liés à l’exploitation et à l’écrasemen
t.


Mikis Théodorakis

"Si les peuples d’Europe ne se lèvent pas, les banques ramèneront le fascisme"

Seul les poissons morts vont dans le sens du courants ...

Jean Jacques Rousseau :

« Le premier qui, ayant enclos du terrain, s’avisa de dire : « Ceci est à moi » et trouva des gens assez simples pour le croire fut le vrai fondateur de la société civile… Gardez-vous d’écouter cet imposteur, vous êtes perdus si vous oubliez que les fruits sont à tous et que la terre n’est à personne…Quand les héritages se furent accrus en nombre et en étendue au point de couvrir le sol entier et de se toucher tous, les uns ne purent plus s’agrandir qu’aux dépens des autres… De là commencèrent à naître la domination et la servitude »

Jean Jaurès

«Quand les hommes ne peuvent changer les choses, ils changent les mots»

Maximilien Robespierre, 1789

" Nul n'a le droit d'entasser des monceaux de blé
à côté de son voisin qui meurt de faim".



RÉSISTER,LUTTER , CONSTRUIRE

RÉSISTER,LUTTER , CONSTRUIRE
Les générations futures ne nous pardonneront pas d'avoir laisser faire

Un blog pour une idée

Une idée maitresse me guide pour construire ce blog : mettre l'Homme au centre de toutes les préoccupations, reconquérir la dignité perdue, travailler pour un monde Humain, au delà de toutes considérations tendancieuses, pour moi seul compte ,l'humanisme , le combat contre l'exploitation de l'homme par l'homme pour le profit ,une priorité absolue ; pour moi et tous ceux qui luttent, l'être humain et son environnement sont le socle de toutes revendications,
L' Homme doit être le but et l'argent l'accessoire d'échange et rien d'autre
"la terre nous l'empruntons à nos enfants ,nous ne l'héritons pas de nos parents"
Afin d'éviter des attaques au dessous de la ceinture par des gens dont le seul but est d'exister en supprimant les autres, je me vois obliger de mettre en place une modération des commentaires: bien sur il ne s'agit pas de supprimer le débat démocratique , mais il est ors de question de salir les gens pour le plaisir de faire du mal , simplement parce que l'on critique l'action du pouvoir de l'argent , ceux qui respecteront l'être humains continueront comme par le passé à s'exprimer .
Et oui l’extrême droite a pris des ailes et ce blog n'est pas à son service , soyez tous sur vos gardes et prenez garde à vous

Geronimo sur son lit de mort ; d'une terrible actualité

Quand le dernier arbre aura été abattu,
Quand la dernière rivière aura été empoisonnée,
Quand le dernier poisson aura été péché,
Alors, on saura que l’argent ne se mange pas.


Hugo Chavez.

"Si le climat était une banque, les pays riches l’auraient déjà sauvé"

Préambule du texte de la Constitution de l'OIT, Organisation internationale du Travail,1919

"une paix universelle et durable ne peut être fondée que sur la base de la justice sociale"

jeudi 20 décembre 2012

Et si Al Qaïda était une fabrication de la CIA ? Depuis ce 11 septembre je n'arrête pas de me poser cette question : A qui profite le crime ?/Le mythe Oussama Ben Laden

Empire, média et propagande: Le mythe de la mort de Ben LadenLe mythe Oussama Ben Laden 
L’interview ci-dessous d’Oussama Ben Laden fut faite à Karachi au Pakistan par le quotidien Ummat et fut publiée le 28 Septembre 2001; soient 17 jours après l’attaque supposée, mais non prouvée, du 11 Septembre 2001 sur les tours du World Trade Center de New York et le Pentagone. Cette interview était sensationnelle. Le cerveau présumé des attentats du 11 Septembre dit à cette occasion que lui et Al Qaïda, n’avaient rien à voir avec les attaques.. Le service de contrôle de la BBC traduisit l’interview en anglais et celle-ci fut rendue publique le 29 Septembre 2001. 
Le déni spectaculaire de Ben Laden ne fut pas rapporté dans la presse écrite ni à la télévision. Ceci ne fut pas sujet à enquête de la part de la branche exécutive. Personne au congrès des Etats-Unis ne prêta attention au fait que Ben Laden refusait d’endorser la responsabilité de la plus grande humiliation jamais infligée à une super-puissance. 
Pour vérifier ma mémoire sur le manque de couverture de l’affaire, j’ai tapé sur le moteur de recherche Google “Osama Bin Laden’s interview denying responsability for 9/11”. Quelques sites internet ont reproduit l’interview, mais la seule source de média de masse que j’ai pu trouver fut une minute de vidéo sur YouTube provenant de CNN, dans laquelle le journaliste, après avoir cité un rapport d’Al Jazeera, rapporte le déni de Ben Laden et conclut que “nous pouvons tous conclure le niveau de crédibilité à y accorder et en tirer nos propres conclusions”. En d’autres mots, Ben Laden avait déjà été diabolisé, donc son déni n’était pas crédible. 
La nouvelle sensationnelle n’était pas assez bonne pour les citoyens américains et leur fut caché par la “presse libre” américaine, une presse libre de mentir pour le compte du gouvernement mais pas de dire la vérité. 
De manière évidente, si Ben Laden avait berné non seulement l’Agence de Sécurité Nationale (NSA), la CIA, le FBI, le renseignement militaire, mais aussi toutes ces 16 agences de renseignement américaines, tous les services de renseignement des états marionnettes alliés de l’OTAN, le Mossad israélien et en plus le NSC, le NORAD, le contrôle du traffic aérien, quatre fois les sécurités d’aéroport dans la même matinée, ceci serait le plus gros exploit de l’histoire mondiale, un exploit qui aurait rendu Al Qaïda l’organisation anti-impérialiste la plus efficace de l’histoire de l’humanité, une victoire extraordinaire sur le “grand satan” qui aurait amené des millions de nouvelles recrues vers les rangs d’Al Qaïda. Et pourtant, le supposé “cerveau” de l’exploit nie toute responsabilité. 
Je me souviens lorsqu’il y a plusieurs décennies, des attaques terroristes se produisaient en Europe, qu’elles soient réelles ou bien le fait de l’opération Gladio (armée secrète de l’OTAN)http://en.wikipedia.org/wiki/Operation_Gladio sous fausse-bannière. Un nombre incalculable d’organisations en clâmait le crédit. Peut-être était-ce le moyen de la CIA de détourner l’attention d’elle même, toujours est-il que cela illustre le fait que chaque service de renseignement comprend la valeur pour une organisation d’endorser la responsabilité d’une attaque couronnée de succès. Bien que Ben Laden en ait nié la responsabilité, en 2011, quelques responsables d’Al Qaïda, réalisant la valeur prestigieuse des attaques, ont déclaré qu’ils prenaient le crédit des attaques et ont dénoncé le président iranien Ahmadinejad pour avoir mis en doute la version officielle du gouvernement américain sur les attentats. 
Bien qu’un petit nombre d’Américains soient au courant de cette interview du 28 Septembre 2001 dans laquelle Ben Laden déclare sa non-implication dans les attaques du 11 Septembre, beaucoup d’Américains ont vu des vidéos après 2001 dans lesquelles, une personne étant soi-disant Ben Laden, endorse la responsabilité des attaques. Il y a deux problèmes avec ces vidéos. Des experts les ont analysé et ont trouvé qu’elles étaient des falsifications, de plus toutes ces vidéos apparurent après que Ben Laden fut rapporté être décédé d’une maladie pulmonaire à la mi-Décembre 2001, par le Pakistan Observer, la presse égyptienne et Fox News. 
http://www.foxnews.com/story/0,2933,41576,00.html Voir aussi: http://www.legitgov.org/News-Bin-Ladens-Death-and-Funeral-December-2001 
Ben Laden souffrait également d’une maladie rénale, D’après des rapports de la chaîne CBS News du 28 Janvier 2002, Oussama Ben Laden fut hospitalisé pour dialyse à l’hôpital militaire pakistanais de Rawalpindi le 10 Septembre 2001, la veille des attentats. 

Il est évident, qu’un homme souffrant d’une maladie pulmonaire terminale et d’une maladie rénale, n’allait pas survivre plus de 10 ans pour être tué par un commando de Navy SEALs à Abbottabad au Pakistan. Une interview télévisée avec le voisin de “la maison fortifiée où résidait Ben Laden” a exposé le fait que l’assassinat était fabriqué. Cette interview tout aussi sensationnelle n’a pas non plus été diffusée aux Etats-Unis par la “presse libre” américaine. J’ai fait traduire l’interview que l’on peut voir ici: 
Peu de temps après le soi-disant assassinat, 30 membres d’un commando des Navy SEALs sont mystérieusement morts dans un crash d’hélicoptère et maintenant nous apprenons que pas un des milliers de marins à bord du porte-avions USS Carl Vinson, n’a été témoin de la soi-disant immersion du cadavre de Ben Laden en mer depuis ce navire. La presse rapporte sans rire que pour des raisons inexpliquées, ceci fut tenu secret et non divulgué aux marins du vaisseau. Ceci est supposé être l’explication pour les courriels des marins qui disaient à leurs familles et amis qu’ils n’avaient été les témoins d’aucune obsèque ou quoi que ce soit y ressemblant à bord. Certains spéculent que les Navy SEALs furent éliminés avant qu’ils ne commencent à se questionner les uns les autres, et que l’inévitable question: “étais-tu de ce raid” ? commence à sortir de l’unité commando. Apparemment, cela n’intrigue ni les médias ni le public que le gouvernement américian mette la main sur le cerveau de l’organisation terroriste et ne l’interroge pas, sans même montrer la preuve ou présenter des témoins pour coroborer l’affirmation qu’il a bien été tué dans l’opération. 
Adolf Hitler affirma que les communistes avaient mis le feu au Reichstag et que des troupes polonaises avaient franchi la frontière et attaqué l’Allemagne. Avec les attentats du 11 Septembre, les Américains ont fait l’expérience de la version de Washington de ces grands mensonges. Un Ben Laden omni-présent mourant de maladies terminales dans un lointain Afghanistan, a défait l’état sécuritaire américain et attaqua au travers même des murs du Pentagone, demandant pour notre système de défense qu’une “guerre contre le terrorisme” soit engagée, guerre qui nous a coûtée nos libertés civiles et a ruiné financièrement le pays, tout cela afin d’empècher le triomphe d’un homme qui est mort de causes naturelles en Décembre 2001. 
Le 9 Mai 2011, le professeur Michel Chossudovsky a republié l’interview de Ben Laden du 28 Septembre 2001 sur Global Research.ca 
Interview d’Oussama ben Laden. Oussama nie son implication dans les attentats du 11 Septembre 2001 
par Global Research
Global Research, May 09, 2011 
Url of this article:
http://www.globalresearch.ca/interview-with-osama-bin-laden-denies-his-involvement-in-9-11/24697 
  
Dr. Paul Craig Roberts 
url de l’article original: http://www.paulcraigroberts.org/2012/11/26/the-osama-bin-laden-myth-2/ 
  
~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~ 
  

Aucun commentaire: