Les moutons vont à l'abattoir. Ils ne disent rien, et ils n'espèrent rien. Mais du moins, ils ne votent pas pour le boucher qui les tuera et pour le bourgeois qui les mangera. Plus bête que bête, plus moutonnier que les moutons, l'électeur nomme son boucher et choisit son bourgeois. Il a fait des révolutions pour conquérir ce droit.

Octave Mirbeau, La grève des électeurs (1888)

H. Krazucki ancien secrétaire général de la CGT

Rien ne fait plus de mal aux travailleurs que la collaboration de classes. Elle les désarme dans la défense de leurs intérêts et provoque la division. La lutte de classes, au contraire, est la base de l’unité, son motif le plus puissant. C’est pour la mener avec succès en rassemblant l’ensemble des travailleurs que fut fondée la CGT. Or la lutte de classes n’est pas une invention, c’est un fait. Il ne suffit pas de la nier pour qu’elle cesse :
renoncer à la mener équivaut pour la classe ouvrière à se livrer pieds et poings liés à l’exploitation et à l’écrasemen
t.


Mikis Théodorakis

"Si les peuples d’Europe ne se lèvent pas, les banques ramèneront le fascisme"

Seul les poissons morts vont dans le sens du courants ...

Jean Jacques Rousseau :

« Le premier qui, ayant enclos du terrain, s’avisa de dire : « Ceci est à moi » et trouva des gens assez simples pour le croire fut le vrai fondateur de la société civile… Gardez-vous d’écouter cet imposteur, vous êtes perdus si vous oubliez que les fruits sont à tous et que la terre n’est à personne…Quand les héritages se furent accrus en nombre et en étendue au point de couvrir le sol entier et de se toucher tous, les uns ne purent plus s’agrandir qu’aux dépens des autres… De là commencèrent à naître la domination et la servitude »

Jean Jaurès

«Quand les hommes ne peuvent changer les choses, ils changent les mots»

Maximilien Robespierre, 1789

" Nul n'a le droit d'entasser des monceaux de blé
à côté de son voisin qui meurt de faim".



RÉSISTER,LUTTER , CONSTRUIRE

RÉSISTER,LUTTER , CONSTRUIRE
Les générations futures ne nous pardonneront pas d'avoir laisser faire

Un blog pour une idée

Une idée maitresse me guide pour construire ce blog : mettre l'Homme au centre de toutes les préoccupations, reconquérir la dignité perdue, travailler pour un monde Humain, au delà de toutes considérations tendancieuses, pour moi seul compte ,l'humanisme , le combat contre l'exploitation de l'homme par l'homme pour le profit ,une priorité absolue ; pour moi et tous ceux qui luttent, l'être humain et son environnement sont le socle de toutes revendications,
L' Homme doit être le but et l'argent l'accessoire d'échange et rien d'autre
"la terre nous l'empruntons à nos enfants ,nous ne l'héritons pas de nos parents"
Afin d'éviter des attaques au dessous de la ceinture par des gens dont le seul but est d'exister en supprimant les autres, je me vois obliger de mettre en place une modération des commentaires: bien sur il ne s'agit pas de supprimer le débat démocratique , mais il est ors de question de salir les gens pour le plaisir de faire du mal , simplement parce que l'on critique l'action du pouvoir de l'argent , ceux qui respecteront l'être humains continueront comme par le passé à s'exprimer .
Et oui l’extrême droite a pris des ailes et ce blog n'est pas à son service , soyez tous sur vos gardes et prenez garde à vous

Geronimo sur son lit de mort ; d'une terrible actualité

Quand le dernier arbre aura été abattu,
Quand la dernière rivière aura été empoisonnée,
Quand le dernier poisson aura été péché,
Alors, on saura que l’argent ne se mange pas.


Hugo Chavez.

"Si le climat était une banque, les pays riches l’auraient déjà sauvé"

Préambule du texte de la Constitution de l'OIT, Organisation internationale du Travail,1919

"une paix universelle et durable ne peut être fondée que sur la base de la justice sociale"

dimanche 9 décembre 2012

Israël continue son "oeuvre de destruction " : la honte au soleil. Israël a détruit mardi une mosquée dans le sud des collines d’Hébron, il a abattu au bulldozer une maison de deux étages à Jérusalem-Est, rasé une infrastructure agricole au sud-est de Naplouse, et les colons ont arraché et volé environ 200 oliviers dans un village à l’ouest de Bethléhem


Israël a détruit mardi une mosquée dans le sud des collines d’Hébron, il a abattu au bulldozer une maison de deux étages à Jérusalem-Est, rasé une infrastructure agricole au sud-est de Naplouse, et les colons ont arraché et volé environ 200 oliviers dans un village à l’ouest de Bethléhem, déclarent des témoins.

JPEG - 67.4 ko
Les bulldozers israéliens assaillent les villages de Cisjordanie
Un Palestinien, un Coran à la main, traverse les restes d’une mosquée démolie par les soldats israéliens à al-Mafqara, en Cisjordanie, le 4 décembre 2012.
(Photo : AFP – Hazem Bader)
Des témoins ont déclaré à l’agence Ma’an que l’armée avait empêché les habitants de récupérer des livres et d’autres objets dans la mosquée d’al-Mafqara, à l’est de Yatta, avant de la raser pour la deuxième fois depuis 2011.
Un militant local, Rateb al-Jabour, a indiqué à l’agence Wafa que les soldats israéliens avaient par la force fait sortir les fidèles de la mosquée, à l’aube, pour pouvoir aplanir le terrain afin d’étendre les deux colonies juives illégales d’Avijal et Mao’n.
Tout au long de ses 45 années d’occupation, Israël régulièrement a démoli les maisons et les biens des Palestiniens en Cisjordanie, mais sa politique semble avoir été accentuée depuis vendredi, où il a annoncé qu’il agrandissait les colonies de 3000 nouveaux logements.
Ces projets illégaux sont vus comme une réponse au succès du président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, pour relever le statut de la Palestine aux Nations unies au rang d’État observateur non membre. Israël avait menacé les Palestiniens d’actions punitives s’ils allaient à l’ONU.
Dimanche, Israël a informé qu’il conservait 120 millions de dollars sur les finances palestiniennes, plusieurs jours après que l’Assemblée générale des Nations-Unies ait voté à une écrasante majorité le rehaussement du statut.
Les nations ont réprimandé Israël pour sa décision d’agrandissement des colonies, et l’Australie, le Royaume-Uni, la France, l’Espagne, la Suède et le Danemark ont convoqué leur ambassadeur israélien dès la nouvelle connue. L’Allemagne et la Russie ont aussi pressé Israël de reconsidérer ses projets, et les États-Unis ont émis une critique rare, quoique modérée, contre la saisie de terres, la qualifiant de « contre-productive ».
Dans Jérusalem-Est occupée, des employés de la municipalité israélienne ont abattu au bulldozer une maison de deux étages dans le quartier de Jabal Zeitoun, maison qui appartenait à Mohammed Abu al-Hawa. Israël prétend l’avoir démolie parce qu’elle avait été construite sans autorisation, selon des sources citées par Wafa.
A Khirbet al-Taweel, village au sud-est de Naplouse, l’armée israélienne a encerclé une parcelle de terres agricoles et a commencé à en détruire les structures, sans doute pour étendre les colonies illégales du secteur, ajoute l’agence d’informations palestinienne.
Et ce sont environ 200 oliviers palestiniens qui ont été déracinés par des colons juifs, en la présence des soldats dans le village d’al-Jabaa, à l’ouest de Bethléhem. Un responsable du village a déclaré que la terre appartient à Ibrahim Hamdan, et que les colons ont utilisé un bulldozer pour arracher et emporter les arbres, prétendant que cette terre est la leur.
Israël a détruit environ 2,5 millions d’oliviers en Cisjordanie depuis 1967, imposant aux agriculteurs palestiniens une perte, chaque année, d’environ 55 millions de dollars, selon une étude de 2011 du ministère de l’Économie nationale de l’Autorité palestinienne.

4 décembre 2012 – Al-Akhbar - traduction : Info-Palestine/JPP

1 commentaire:

LOUANCHI a dit…

HARKIS LES CAMPS DE LA HONTE : lien vers http://www.dailymotion.com/video/xl0lyn_hocine-le-combat-d-une-vie_news
En 1975, quatre hommes cagoulés et armés pénètrent dans la mairie de Saint Laurent des arbres, dans le département du Gard. Sous la menace de tout faire sauter à la dynamite, ils obtiennent après 24 heures de négociations la dissolution du camp de harkis proche du village. A l'époque, depuis 13 ans, ce camp de Saint Maurice l'Ardoise, ceinturé de barbelés et de miradors, accueillait 1200 harkis et leurs familles. Une discipline militaire, des conditions hygiéniques minimales, violence et répression, 40 malades mentaux qui errent désoeuvrés et l' isolement total de la société française. Sur les
quatre membres du commando anonyme des cagoulés, un seul aujourd'hui se décide à parler.

35 ans après Hocine raconte comment il a risqué sa vie pour faire raser le camp de la honte. Nous sommes retournés avec lui sur les lieux, ce 14 juillet 2011. Anne Gromaire, Jean-Claude Honnorat.


Sur radio-alpes.net - Audio -France-Algérie : Le combat de ma vie (2012-03-26 17:55:13) - Ecoutez: Hocine Louanchi joint au téléphone...émotions et voile de censure levé ! Les Accords d'Evian n'effacent pas le passé, mais l'avenir pourra apaiser les blessures. (H.Louanchi) Interview du 26 mars 2012 sur radio-alpes.net