Les moutons vont à l'abattoir. Ils ne disent rien, et ils n'espèrent rien. Mais du moins, ils ne votent pas pour le boucher qui les tuera et pour le bourgeois qui les mangera. Plus bête que bête, plus moutonnier que les moutons, l'électeur nomme son boucher et choisit son bourgeois. Il a fait des révolutions pour conquérir ce droit.

Octave Mirbeau, La grève des électeurs (1888)

H. Krazucki ancien secrétaire général de la CGT

Rien ne fait plus de mal aux travailleurs que la collaboration de classes. Elle les désarme dans la défense de leurs intérêts et provoque la division. La lutte de classes, au contraire, est la base de l’unité, son motif le plus puissant. C’est pour la mener avec succès en rassemblant l’ensemble des travailleurs que fut fondée la CGT. Or la lutte de classes n’est pas une invention, c’est un fait. Il ne suffit pas de la nier pour qu’elle cesse :
renoncer à la mener équivaut pour la classe ouvrière à se livrer pieds et poings liés à l’exploitation et à l’écrasemen
t.


Mikis Théodorakis

"Si les peuples d’Europe ne se lèvent pas, les banques ramèneront le fascisme"

Seul les poissons morts vont dans le sens du courants ...

Jean Jacques Rousseau :

« Le premier qui, ayant enclos du terrain, s’avisa de dire : « Ceci est à moi » et trouva des gens assez simples pour le croire fut le vrai fondateur de la société civile… Gardez-vous d’écouter cet imposteur, vous êtes perdus si vous oubliez que les fruits sont à tous et que la terre n’est à personne…Quand les héritages se furent accrus en nombre et en étendue au point de couvrir le sol entier et de se toucher tous, les uns ne purent plus s’agrandir qu’aux dépens des autres… De là commencèrent à naître la domination et la servitude »

Jean Jaurès

«Quand les hommes ne peuvent changer les choses, ils changent les mots»

Maximilien Robespierre, 1789

" Nul n'a le droit d'entasser des monceaux de blé
à côté de son voisin qui meurt de faim".



RÉSISTER,LUTTER , CONSTRUIRE

RÉSISTER,LUTTER , CONSTRUIRE
Les générations futures ne nous pardonneront pas d'avoir laisser faire

Un blog pour une idée

Une idée maitresse me guide pour construire ce blog : mettre l'Homme au centre de toutes les préoccupations, reconquérir la dignité perdue, travailler pour un monde Humain, au delà de toutes considérations tendancieuses, pour moi seul compte ,l'humanisme , le combat contre l'exploitation de l'homme par l'homme pour le profit ,une priorité absolue ; pour moi et tous ceux qui luttent, l'être humain et son environnement sont le socle de toutes revendications,
L' Homme doit être le but et l'argent l'accessoire d'échange et rien d'autre
"la terre nous l'empruntons à nos enfants ,nous ne l'héritons pas de nos parents"
Afin d'éviter des attaques au dessous de la ceinture par des gens dont le seul but est d'exister en supprimant les autres, je me vois obliger de mettre en place une modération des commentaires: bien sur il ne s'agit pas de supprimer le débat démocratique , mais il est ors de question de salir les gens pour le plaisir de faire du mal , simplement parce que l'on critique l'action du pouvoir de l'argent , ceux qui respecteront l'être humains continueront comme par le passé à s'exprimer .
Et oui l’extrême droite a pris des ailes et ce blog n'est pas à son service , soyez tous sur vos gardes et prenez garde à vous

Geronimo sur son lit de mort ; d'une terrible actualité

Quand le dernier arbre aura été abattu,
Quand la dernière rivière aura été empoisonnée,
Quand le dernier poisson aura été péché,
Alors, on saura que l’argent ne se mange pas.


Hugo Chavez.

"Si le climat était une banque, les pays riches l’auraient déjà sauvé"

Préambule du texte de la Constitution de l'OIT, Organisation internationale du Travail,1919

"une paix universelle et durable ne peut être fondée que sur la base de la justice sociale"

jeudi 10 avril 2014

FN vous avez dit? et bien lisez cela .... et réfléchissez ... ils l'avaient dit nous ferons d'Hénin Beaumont un laboratoire de mise en place des idée Frontistes .. et Oui


Dans un souci de clarification idéologique, l’édile de la commune nordique d’Hénin-Beaumont a suggéré à ses administrés en désaccord avec le Front National d’aller voir ailleurs s’il y était.
La déclaration intervient peu de temps après la décision de la mairie decesser la mise à disposition d’un local municipal à la branche locale de la Ligue des Droits de l’Homme.
Commune emblématique du combat du FN pour un ancrage local, Hénin-Beaumont, conquise dès le premier tour des élections municipales, sera donc, aussi, emblématique de ses idées.
« Nous avons clairement fait campagne sur une plateforme se démarquant de toute pensée cohérente, » constate M. Briois. « Dans la mesure où la LDH est une association qui s’est opposée à notre élection au nom d’idéaux supérieurs, elle ne peut partager notre espace vital. »
La même logique s’applique aux presque 7 électeurs sur 10 n’ayant pas voté pour le Front National le 23 mars.
Comment, en effet, assurer la pérennité d’un Conseil municipal qui doit durer 1000 ans si chaque élection présente un risque de défaite ?
« Nous ne nous faisons pas d’illusions, » déclare un adjoint en off. « Il nous sera très difficile de prouver en un seul mandat que la démocratie est une pourriture. Nous devons donc faire œuvre de pédagogie et nous assurer que chaque électeur le comprenne au plus vite. »
Steeve Briois a ainsi annoncé l’affrètement de TER spéciaux auprès de la SNCF pour permettre à ses opposants de quitter la commune à moindre frais. « Nous savons que plusieurs familles de souche héninoise choisiront de partir. Cela nous chagrine, mais nous ne pouvons pas nous opposer au choix populaire. C’est pourquoi les agents de la police municipale ont été missionnés pour les aider à porter leurs bagages jusqu’à la gare. »
Certains opposants choisiront bien entendu de rester, dans un geste futile et dérisoire mais ô combien humain.
L’exécutif ne souhaite pas les abandonner pour autant : « Nous n’oublierons pas les réfractaires. Nous faisons même vœu de leur prêter une attention toute particulière, » conclut le maire. « Le dialogue doit être permanent. Pour plus d’efficacité, nous demanderons simplement à nos opposants de se manifester, soit par le port d’un insigne extérieur de leur choix, soit en allant enregistrer régulièrement leurs doléances dans le commissariat le plus proche de leur domicile. Le Front National est un parti en mouvement, et tous ensemble nous pouvons aller très loin. »
Didier Kala,

Aucun commentaire: