Les moutons vont à l'abattoir. Ils ne disent rien, et ils n'espèrent rien. Mais du moins, ils ne votent pas pour le boucher qui les tuera et pour le bourgeois qui les mangera. Plus bête que bête, plus moutonnier que les moutons, l'électeur nomme son boucher et choisit son bourgeois. Il a fait des révolutions pour conquérir ce droit.

Octave Mirbeau, La grève des électeurs (1888)

H. Krazucki ancien secrétaire général de la CGT

Rien ne fait plus de mal aux travailleurs que la collaboration de classes. Elle les désarme dans la défense de leurs intérêts et provoque la division. La lutte de classes, au contraire, est la base de l’unité, son motif le plus puissant. C’est pour la mener avec succès en rassemblant l’ensemble des travailleurs que fut fondée la CGT. Or la lutte de classes n’est pas une invention, c’est un fait. Il ne suffit pas de la nier pour qu’elle cesse :
renoncer à la mener équivaut pour la classe ouvrière à se livrer pieds et poings liés à l’exploitation et à l’écrasemen
t.


Mikis Théodorakis

"Si les peuples d’Europe ne se lèvent pas, les banques ramèneront le fascisme"

Seul les poissons morts vont dans le sens du courants ...

Jean Jacques Rousseau :

« Le premier qui, ayant enclos du terrain, s’avisa de dire : « Ceci est à moi » et trouva des gens assez simples pour le croire fut le vrai fondateur de la société civile… Gardez-vous d’écouter cet imposteur, vous êtes perdus si vous oubliez que les fruits sont à tous et que la terre n’est à personne…Quand les héritages se furent accrus en nombre et en étendue au point de couvrir le sol entier et de se toucher tous, les uns ne purent plus s’agrandir qu’aux dépens des autres… De là commencèrent à naître la domination et la servitude »

Jean Jaurès

«Quand les hommes ne peuvent changer les choses, ils changent les mots»

Maximilien Robespierre, 1789

" Nul n'a le droit d'entasser des monceaux de blé
à côté de son voisin qui meurt de faim".



RÉSISTER,LUTTER , CONSTRUIRE

RÉSISTER,LUTTER , CONSTRUIRE
Les générations futures ne nous pardonneront pas d'avoir laisser faire

Un blog pour une idée

Une idée maitresse me guide pour construire ce blog : mettre l'Homme au centre de toutes les préoccupations, reconquérir la dignité perdue, travailler pour un monde Humain, au delà de toutes considérations tendancieuses, pour moi seul compte ,l'humanisme , le combat contre l'exploitation de l'homme par l'homme pour le profit ,une priorité absolue ; pour moi et tous ceux qui luttent, l'être humain et son environnement sont le socle de toutes revendications,
L' Homme doit être le but et l'argent l'accessoire d'échange et rien d'autre
"la terre nous l'empruntons à nos enfants ,nous ne l'héritons pas de nos parents"
Afin d'éviter des attaques au dessous de la ceinture par des gens dont le seul but est d'exister en supprimant les autres, je me vois obliger de mettre en place une modération des commentaires: bien sur il ne s'agit pas de supprimer le débat démocratique , mais il est ors de question de salir les gens pour le plaisir de faire du mal , simplement parce que l'on critique l'action du pouvoir de l'argent , ceux qui respecteront l'être humains continueront comme par le passé à s'exprimer .
Et oui l’extrême droite a pris des ailes et ce blog n'est pas à son service , soyez tous sur vos gardes et prenez garde à vous

Geronimo sur son lit de mort ; d'une terrible actualité

Quand le dernier arbre aura été abattu,
Quand la dernière rivière aura été empoisonnée,
Quand le dernier poisson aura été péché,
Alors, on saura que l’argent ne se mange pas.


Hugo Chavez.

"Si le climat était une banque, les pays riches l’auraient déjà sauvé"

Préambule du texte de la Constitution de l'OIT, Organisation internationale du Travail,1919

"une paix universelle et durable ne peut être fondée que sur la base de la justice sociale"

vendredi 11 janvier 2013

Réflexion d'un paysan

Nous y voila , pour les paysans c'est  en fin de mois qu'ils vont élire les représentants qui vont gérer les chambre d'agriculture , et par ces chambres consulaires influencer la politique agricole appliquée à chaque département : SAFER*  ,CDOA* , toutes les commissions diverses et variées départementales et régionales . En un mot les chambres d'agricultures impulsent la politique foncière , d'installation de jeunes , d'organisation de marché , de remplacement des exploitants agricoles , elles donnent une orientation des configurations d'aménagement du territoire  ce n'est donc pas un rôle négligeable  ce devrait être un appui aux paysans en détresse , des paysans pour des cultures nouvelles ou pour  des moyens de production alternatifs encouragé par leurs techniciens .
Le résultat des élections donne un signal fort au pouvoir en place et envoie à l'Europe  un message soit ultralibéral comme c'est le cas aujourd'hui soit au contraire un message d'une nouvelle vision humaine du développement rural ce que nous défendons ...
 Cette année nous avons créé les conditions d'un rassemblement des forces de progrès afin de contrecarrer les visées des libéraux qui gèrent la chambre d'agriculture de l'Allier depuis 15 ans .
 L'Allier a perdu énormément de paysans en 15 ans ; le productivisme est le seul paramètre du libéralisme , alors que d'autres solutions existent ,  l'industrie agro-alimentaire a pris au nom du profit  les rennes de la politique agricole , le gigantisme est à l'ordre du jour , toujours plus grand , toujours plus fort  , tant pis pour l'être humain , tant pis pour l'environnement  ce qui compte c'est le profit à court terme , les banques se frottent les mains , l'industrie agro-alimentaire aussi ...
 Pourtant le monde agricole est en détresse jamais autant de paysans n'ont mis fin à leur jour , jamais autant d'antidépresseurs n'ont été utilisés dans le monde paysan , jamais le stress n'a atteint un tel niveau , jamais il n'y eu autant de dépôt de bilan , nous avons atteint un point de non retour , regardons les choses autrement , regardons le voisin comme un ami et non comme une réserve d'HA , regardons nos communes rurales et pensons que sans paysans s'en est fini  , ce ne sont pas les exploitation de plus de 300 Ha qui les feront vivre mais un nombre important de paysans  , la course à l'agrandissement est une course fatale , la concentration des moyens de production dans des unités de plus en plus importantes déshumanisent le monde rural  au point que les villages se meurent sans services publics , sans commerces , sans vie ; ou, hier il y avait 20 ou 25 paysans aujourd'hui reste tout au plus 5 exploitations  c'est un désastre humain ; nous avons assisté à un déménagement de territoire et cela ne suffit pas les plus gros exploitants en réclament encore plus  , tout est fait pour limiter au maximum les installations de jeunes , et tout est fait pour tuer les plus petits et là tous les moyens sont bons . Si nous ne faisons rien  à quoi vont ressembler nos campagnes ?

 L'heure du sursaut  a sonné  ,c'est valable partout , reprenons en main notre avenir  pour en donner les clés aux jeunes générations , les productions différentes nous attendent , le citoyen attend autre chose du monde paysan , nous pouvons influer  sur la politique agricole européenne et française , nous pouvons  vivre dignement de notre métier si nous savons nous   défaire du joug de la haute finance qui se sert aujourd'hui de nos productions pour spéculer  réduisant à peau de chagrin nos marges et en vidant le porte monnaie du consommateur  .
Au lendemain de la guerre , dans une France exsangue les paysans ont su se mobiliser pour créer les conditions d'un redressement national , ils ont su créer des outils de coopérations , la France de la résistance  a su les doter de protections sociale comme de protecton professionnelle notamment par le statut du fermage  et tous ensemble ils ont empêché les populations d'avoir faim .
Ce qui a été possible à l'époque l'est aussi aujourd'hui , et c'est à la puissance de l'argent , à la puissance des banques ,qu'il faut désormais s'attaquer , nous n'avons pas le droit de laisser faire .L'individualisme encourager par la PAC doit être combattu , l'agrandissement des exploitations et le productivisme sont des  leurres mortels  y compris par ceux qui les pratiquent , tout cela a déjà fait trop de dégâts .
  Redonnons à notre métier , à nos campagnes un visage humain . Exigeons du législateur une autre  politique agricole , une politique humaine et fraternelle , une autre organisation du marché et de la distribution , il y va de l'avenir de notre métier , de l'avenir de l'humanité , les élections aux chambres d'agriculture sont faites pour cela , mais on ne vous le dit pas....

 La FDSEA03 ,qui depuis la libération , oeuvre pour une agriculture humaine , une agriculture paysanne et responsable , veut prouver qu'ensemble il est possible de vivre autre chose que cette vie faite de stress et de domination financière , la paysannerie mérite mieux que cela , la France mérite mieux que ce modèle que nous font vivre les libéraux , mieux que des élections de chambre d'agriculture c'est un défi sociétal que nous voulons et devons relever

2 commentaires:

gmgreno04 a dit…

Salut mon camarade paysan,
Je viens de faire un tour sur le site de la préfecture de l'Allier et j'ai trouvé la liste unitaire d'opposition à la FNSEA, j'y ai vu m les noms de mes camarades Thomas et Fournier, est ce que la Conf 03 est partie prenante de cette liste ?
Bien fraternellement à toi.
GR

UN PAYSAN DE L'ALLIER a dit…

Salut ,
Oui effectivement , La FDSEA03 a fait liste commune avec le MODEF et la Conf et la Section des Fermiers et Métayers et des gens qui n'adhèrent à rien nous avons une union contre les libéraux et la Coordination rurale , il y a donc une liste dite de rassemblement et 2 listes à droites plutôt extrême

Amitiés et Fraternité

Jean Claude