Les moutons vont à l'abattoir. Ils ne disent rien, et ils n'espèrent rien. Mais du moins, ils ne votent pas pour le boucher qui les tuera et pour le bourgeois qui les mangera. Plus bête que bête, plus moutonnier que les moutons, l'électeur nomme son boucher et choisit son bourgeois. Il a fait des révolutions pour conquérir ce droit.

Octave Mirbeau, La grève des électeurs (1888)

H. Krazucki ancien secrétaire général de la CGT

Rien ne fait plus de mal aux travailleurs que la collaboration de classes. Elle les désarme dans la défense de leurs intérêts et provoque la division. La lutte de classes, au contraire, est la base de l’unité, son motif le plus puissant. C’est pour la mener avec succès en rassemblant l’ensemble des travailleurs que fut fondée la CGT. Or la lutte de classes n’est pas une invention, c’est un fait. Il ne suffit pas de la nier pour qu’elle cesse :
renoncer à la mener équivaut pour la classe ouvrière à se livrer pieds et poings liés à l’exploitation et à l’écrasemen
t.


Mikis Théodorakis

"Si les peuples d’Europe ne se lèvent pas, les banques ramèneront le fascisme"

Seul les poissons morts vont dans le sens du courants ...

Jean Jacques Rousseau :

« Le premier qui, ayant enclos du terrain, s’avisa de dire : « Ceci est à moi » et trouva des gens assez simples pour le croire fut le vrai fondateur de la société civile… Gardez-vous d’écouter cet imposteur, vous êtes perdus si vous oubliez que les fruits sont à tous et que la terre n’est à personne…Quand les héritages se furent accrus en nombre et en étendue au point de couvrir le sol entier et de se toucher tous, les uns ne purent plus s’agrandir qu’aux dépens des autres… De là commencèrent à naître la domination et la servitude »

Jean Jaurès

«Quand les hommes ne peuvent changer les choses, ils changent les mots»

Maximilien Robespierre, 1789

" Nul n'a le droit d'entasser des monceaux de blé
à côté de son voisin qui meurt de faim".



RÉSISTER,LUTTER , CONSTRUIRE

RÉSISTER,LUTTER , CONSTRUIRE
Les générations futures ne nous pardonneront pas d'avoir laisser faire

Un blog pour une idée

Une idée maitresse me guide pour construire ce blog : mettre l'Homme au centre de toutes les préoccupations, reconquérir la dignité perdue, travailler pour un monde Humain, au delà de toutes considérations tendancieuses, pour moi seul compte ,l'humanisme , le combat contre l'exploitation de l'homme par l'homme pour le profit ,une priorité absolue ; pour moi et tous ceux qui luttent, l'être humain et son environnement sont le socle de toutes revendications,
L' Homme doit être le but et l'argent l'accessoire d'échange et rien d'autre
"la terre nous l'empruntons à nos enfants ,nous ne l'héritons pas de nos parents"
Afin d'éviter des attaques au dessous de la ceinture par des gens dont le seul but est d'exister en supprimant les autres, je me vois obliger de mettre en place une modération des commentaires: bien sur il ne s'agit pas de supprimer le débat démocratique , mais il est ors de question de salir les gens pour le plaisir de faire du mal , simplement parce que l'on critique l'action du pouvoir de l'argent , ceux qui respecteront l'être humains continueront comme par le passé à s'exprimer .
Et oui l’extrême droite a pris des ailes et ce blog n'est pas à son service , soyez tous sur vos gardes et prenez garde à vous

Geronimo sur son lit de mort ; d'une terrible actualité

Quand le dernier arbre aura été abattu,
Quand la dernière rivière aura été empoisonnée,
Quand le dernier poisson aura été péché,
Alors, on saura que l’argent ne se mange pas.


Hugo Chavez.

"Si le climat était une banque, les pays riches l’auraient déjà sauvé"

Préambule du texte de la Constitution de l'OIT, Organisation internationale du Travail,1919

"une paix universelle et durable ne peut être fondée que sur la base de la justice sociale"

dimanche 11 mars 2012

En Espagne à nos médias dominants, toujours à la botte du pouvoir ,la situation est grave et devient explosive(excusez par avance la traduction approximative de ce papier)



Réf - SILENCE: Manifestation monstre! Explosif situation!

43321-Valence-protestations des étudiants des 580x385. Jpg
[NDLR: La situation devient dramatique espagnole: Il n'y à TF1 et FRANCE ! 2 - ET Rechercher dans tous les Médias français OU Presque - vous versez Contraire prétendre]
Des milliers d'étudiants manifestent contre des réductions de budget et d'effectifs en Espagne et de la répression (+ de photos de )
29 février 2012 
[Photo: Des étudiants à Valence aujourd'hui . Photo via Twitter @ ciudadfutura]
Les étudiants ont pris les rues en Espagne pour protester contre les coupes sombres  dans tous les secteurs. Des milliers d'étudiants ont manifesté dans plusieurs villes, dont Madrid, Barcelone, Valence et Palma, pour montrer leur opposition à des changements récents. Divers slogans émaillaient les cortèges comme «Nous sommes des étudiants, pas des voyous», «Pour une éducation publique de qualité »ou« Il est de leur crise, la nôtre est la lutte ».
La manifestation convoquée par l'Union des étudiants à Madrid pour protester contre les réductions de moyen dans l'éducation a commencé à midi au ministère de l'Education, la Culture et du Sport.
Sous des slogans tels que «Frappe, frappe», «Nous sommes des étudiants, et non pas des voyous» ou «Nos armes sont les livres", des centaines d'étudiants sont allés sur la rue d'Alcala, avec le soutien de la Fédération de l'enseignement CCOO et les associations les parents », comme l'Giner FAPA.
"Nous ne sommes pas seuls", a déclaré le Secrétaire général de l'Union des étudiants, Thoil Delgado, qui a remercié la participation à ce mois de mars des enseignants et des parents.

"Pour une éducation publique de qualité» à Valence

A Valence, des milliers de personnes ont également commencé un autre rassemblement à midi pour exiger une «éducation publique de qualité» et de protester "contre les coupures et la répression policière" 
Les manifestants ont défilé derrière une banderole on pouvait lire le slogan «Pour une qualité d'éducation du public» et ont scandé des slogans tels que "Plus de formation, moins la police» ou «le peuple uni ne sera jamais vaincu».

Des millier à Palma

Plus de 1000 universitaires  et d'élèves de l'enseignement secondaire se montrent à travers le centre de Palma contre les coupures dans l'éducation et à une grande banderole avec le slogan de la mobilisation, «Il est de leur crise, la nôtre est la lutte».
Au cours de la mois de mars, qui a commencé à Palma les manifestants avançaient,  aux cris de «Ne pas couper dans l'éducation», «Nous sommes des étudiants et non des criminels», «Nos armes sont des livres», «Moins scandaient des slogans tels la police et plus d'éducation »et« bâtard Bauza, découper une Cojon ». En outre, certains étudiants portent des drapeaux républicains et de l'indépendance.
A Barcelone.  Photo: @ Joan_Linares / Twitter
A Barcelone. Photo: @ Joan_Linares / Twitter

Barcelone prises

Tôt dans la matinée étaient le premier incident enregistré de la journée à Barcelone. Des groupes d'étudiants ont perturbé la circulation sur certaines routes comme AP-7 et B-30, qui a conduit à une retenue pouvant aller jusqu'à 11 kilomètres. Milliers de personnes ont bloqué tous les accès à l'université et ont perturbé la circulation sur les routes de la Renfe.

Fermetures de nuit

Fermetures de nuit dans l'université espagnole pour protester contre les coupures dans l'éducation. Estudiantes de Madrid, Barcelone et Valence, entre autres villes, ont passé la nuit dans les universités comme un prélude à une grève générale convoquée à mercredi. Les élèves, avec le reste de la communauté éducative, sont appelés à une journée de grève en réponse à des réductions récentes dans le secteur.
À l'école de géographie et d'histoire de Valence, comme dans d'autres universités à Madrid ou à Barcelone, des groupes d'étudiants ont passé la nuit à préparer pour la grève déclenchée pour aujourd'hui contre les coupures dans l'enseignement public.
Les élèves ont été armés avec des nattes, des sacs, la nourriture et d'eau pour la journée de grèves et de manifestations prévues pour le mercredi.
À l'école de géographie et d'histoire à l'Université de Barcelone, dans le Raval, se sont tournés une centaine d'étudiants pour protester contre les compressions du gouvernement en matière d'éducation.

Journée «historique»

Pendant ce temps, l'Union des Etudiants a prédit que ce sera une journée «historique» à l'appel dans 25 villes à travers l'Espagne pour rejeter des coupes dans l'éducation du public et de «répression» du mouvement de jeunesse à Valence.
Le groupe a également averti que ces manifestations seront "juste une autre étape," parce que "la lutte ne s'arrêtera pas jusqu'à ce que l'argent retourne  dans les écoles publiques et les responsables soient punis notament avec la démission du délégué du gouvernement dans la région, Paula Sánchez de León, et le chef de la police de Valence, Antonio Moreno ".
En plus des événements à Valence, avec un «massif rassemblement» à la Faculté d'Histoire, des manifestations ont été organisées plus de vingt villes dans le pays, ce qui démontre "la solidarité que les revendications de jeunes Valenciens ont soulevé."

Avec les informations de Cuatro, Espagne)
Si nous volons le bloc future ville!  Photo: @ yolanda_hg / Twitter
Si nous volons le bloc future ville! Photo: @ yolanda_hg / Twitter
Les manifestants mis l'UA est maintenant au Sénat.  Photo: @ lainformación / Twitter
Les manifestants de l'UA (Valence) a pris le Recteur de l'Université. Photo: @ lainformación / Twitter
SOURCE:

Aucun commentaire: